Accueil
Maurice Lacroix

Masterpiece Grand Guichet Dame

Boîtier
-
Bracelet
-
Boucle
-
Mouvement
-
Référence
N/A
Collection
-
Description

Une amie pour la vie

Il devrait le savoir. En effet, ce spécialiste tout aussi connu qu'expert a été le premier à comprendre qu'il fallait respecter les goûts du public. Il considérait néanmoins la préférence des femmes pour la montre-bracelet comme un égarement; le poignet étant certainement l'endroit le moins adapté au port d'une montre. C'était en 1916.
A l'époque déjà, les femmes ainsi critiquées voyaient pourtant les choses tout à fait autrement. Deux ans auparavant, le magazine «Femina» avait demandé à ses lectrices leur opinion sur les montres-bracelets. La majorité d'entre elles avait répondu qu'elles y étaient favorables. Pas moins de 4 350 réponses étaient parvenues à la rédaction, dont 3 437 précisaient que les montres-bracelets étaient «tout à fait avantageuses». 480 lectrices se montraient encore hésitantes alors que 433 seulement privilégiaient les montres pendentifs.
Changement de décor. Le calendrier indique l'année 2004. Personne n'oserait plus aujourd'hui mettre en doute le fait que chaque femme mérite la montre qui lui correspond ni que la montre se porte au poignet. Mais, s'agissant du mécanisme et des complications, les femmes ne trouvent généralement pas encore leur compte, même en ce début du 21e siècle.
Ce n'est pas le cas chez Maurice Lacroix. La marque de montre relativement jeune mais dynamique consacre une attention particulière aux femmes depuis sa création en 1975. Maurice Lacroix a su cerner le goût du jour avec des modèles élégants à mouvement à quartz ou des exemplaires expressifs dont la vie intérieure est rythmée par un tic-tac traditionnel. Après le grand succès de la Phase de Lune Dame lancée en 2003 – le premier modèle de la Masterpiece Collection exclusive réservé aux femmes – la Grand Guichet Dame témoigne des efforts de Maurice Lacroix, qui continue d'élargir sa gamme de montres-bracelets pour dames avec de beaux modèles féminins agrémentés de fonctions complémentaires réfléchies et utiles.


De nos jours, l'affichage du quantième est pratiquement indispensable et la lecture de la date doit être facile et claire. Afin de satisfaire à cette exigence, les horlogers de Maurice Lacroix ont créé une surface d'affichage du quantième plus de deux fois plus grande sur la Grand Guichet Dame. Deux disques indiquent le chiffre des dizaines et celui des unités de la date actuelle dans de généreux guichets disposés côte à côte sur le cadran. Composé au total de 42 pièces, le mécanisme de construction tout à fait intelligent veille à un appairage et à une synchronisation des sauts. D'autre part, il a permis de déplacer le centre de rotation de la seconde: il n'est plus au milieu du mouvement, mais à 6 heures. Cette petite seconde constitue d'un point de vue optique le parfait contrepoids à la grande date et confère ainsi au cadran équilibre et harmonie. Le rythme du temps est fourni par un mouvement automatique suisse particulièrement fiable qui ne demande à sa propriétaire que de bouger régulièrement afin que le ressort de barillet ne manque jamais de tension et d'énergie.

A la satisfaction d'une technique mûrie s'ajoute pour la nouvelle Grand Guichet Dame le plaisir de la perfection artisanale que le fond de boîte avec glace saphir met habilement en évidence. Le mouvement est soigneusement décoré, fini à la main et ce même à l'endroit où les femmes n'ont pas l'habitude de regarder: sous le cadran. Les vis en acier rayonnent d'un bleu lumineux et la masse oscillante magnifiquement squeletée éblouit de splendeur.
Bien entendu, les valeurs extérieures de la Grand Guichet Dame, auxquelles les femmes à l'esprit critique et perfectionnistes d'aujourd'hui sont très attachées, correspondent pleinement à la qualité élevée de sa «vie intérieure». La fine boîte ronde aux gonds de bracelet élégamment incurvés et la séduisante couronne forme oignon promettent une longue relation intense avec la future propriétaire. Cinq cabochons en saphir véritable ou en or jaune 18K 750 constituent la cerise sur le gâteau. La Grand Guichet Dame dans sa version Diamant est particulièrement attrayante: les 50 diamants Top Wesselton sur la lunette font de cette montre un bijou des plus précieux. Le cadran soigneusement guilloché au centre et dans l'affichage de la petite seconde est disponible en deux variantes irrésistibles. En argent massif, il se fait classique avec des chiffres romains dans le tour d'heures extérieur qui devient de plus en plus étroit à proximité du «6». Plus espiègle, la variante avec tour d'heures en nacre véritable est dotée de grands chiffres arabes et rehaussée de six diamants. Pour que la Grand Guichet Dame soit parfaite en toute circonstance, elle est disponible avec des bracelets finement travaillés en cuir croco Louisiana dans les couleurs noir, bleu clair et rose. Si les femmes l'avaient su en 1914, aucune d'entre elles n'aurait voté contre la montre-bracelet dans le sondage du magazine. Car quelle femme accepterait de se passer d'une telle montre?


Mouvement: Mouvement automatique ML 103 décoré à la main, basé sur le calibre ETA 2824-2, 34 rubis, vis en acier bleuté, antichoc Incabloc, ancre et roue d'ancre en acier poli, balancier Glucydur, spiral Nivarox 1, ressort de barillet Nivaflex 1, masse squelette.
Fonctions: Affichage des heures et minutes à partir du milieu, grande date, petite seconde.
Boîte: Acier inox ou acier inox/or jaune 18K 750, cinq cabochons en saphir véritable ou or jaune, version Diamant avec 50 diamants Top Wesselton VS (0.835 carat), glace saphir bombée anti-reflet côté cadran, fond vissé avec glace saphir, étanche jusqu'à 50 m, diamètre 35 mm.
Cadran: Argent massif 925, argenté, chiffres romains ou argent massif 925 avec tour d'heures en nacre véritable, chiffres arabes et 6 diamants.
Bracelet: Cuir croco Louisiana véritable dans différentes couleurs avec boucle ardillon en acier inox, facilement à échanger.

Zurich, 2004