Accueil
Harry Winston

Opus 9

Boîtier
Or blanc
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
30 m
Taille
56 x 48 mm
Mouvement
selfwinding
Réserve de marche: 72 h
Fonctions
Heures, Minutes
Référence
500/MAJMWWL
Année
2009
Collection
Opus / Série limitée à 100 exemplaires
Prix HT
180'000 CHF
Description

En 2001, Harry Winston lançait la série Opus, une initiative pionnière ayant pour objectif de reconstruire et de redessiner le temps. Fruit d'un partenariat avec des horlogers indépendants jouissant d'une respectabilité bien établie dans le secteur, chaque Opus est l'aboutissement d'une aventure de collaboration et d'innovation sans précédent, pour donner naissance à un garde-temps révolutionnaire qu'aucune des parties n'aurait pu imaginer seule.

Alliant pureté du design et précision absolue, l'Opus 9 concentre les fondamentaux absolus de l'horlogerie de pointe. Optimisant la fonction et la forme, les technologies classiques de l'horlogerie sont revisitées et perfectionnées à l'extrême pour offrir une lecture différente de l'heure. Signature des garde-temps Harry Winston, l'innovation technique s'associe à des diamants de qualité supérieure. Résolument moderne, absolument Opus, elle aboutit à une expression du temps innovante et abstraite. La transmission linéaire alliée aux diamants.

A L'HEURE DES DIAMANTS

Dans l'Opus 9, les diamants ne se réduisent plus à leur fonction décorative ; ils sont partie intégrante du mécanisme d'affichage de l'heure. Abandonnant l'affichage traditionnel avec aiguilles et cadran cyclique, les heures et les minutes sont indiquées par deux chaînettes parallèles de diamants. Fine et scintillante, chaque chaîne est ornée de 33 diamants taille émeraude, la signature Harry Winston. Des grenats mandarins, orange vif, sont positionnés pour indiquer les heures et les minutes. Chaque pierre est minutieusement calibrée et finement sertie dans les maillons pour assurer le mouvement tout en diffusant une brillance éclatante. Faites de laiton, les chaînettes sont conçues pour optimiser la mobilité et réduire les frottements. Clins d'oeil aux sertis invisibles emblématiques d'Harry Winston, les pierres dessinent des rayons de lumière comme en suspension, qui se déploient harmonieusement autour du cadran.

Pour assurer le style minimaliste de l'affichage, les chaînettes sont entraînées par un puissant mouvement automatique dissimulé dans le boîtier. Convertissant l'heure rotative en heure linéaire, un mécanisme de crémaillère et de pignon imprime un mouvement latéral qui va générer un glissement continu. Derrière une apparente simplicité, un équilibre parfait et une précision mécanique extrême sont essentiels pour actionner les chaînettes de diamants. Si les mécanismes faisant intervenir des chaînes ne sont pas une première, le poids supplémentaire des diamants pose un nouveau défi technique et fonctionnel.

Sous son design franc, sophistiqué et ses lignes sculpturales, la boîte abrite le mouvement et renforce la beauté fonctionnelle des diamants. A son encadrement en or blanc s'ajoute un pont sculptural qui confère au modèle sa stabilité tant technique qu'esthétique. Véritable colonne vertébrale de la montre, le pont fait office de goupille de sécurité et maintient les composants mobiles de la montre, assurant une meilleure stabilité et une plus grande résistance aux chocs. Logés sous un verre saphir transparent, la boîte et le mouvement des chaînes restent visibles quel que soit l'angle pour une vision poétique de l'écoulement du temps.