Accueil
Maurice Lacroix

Masterpiece Double Rétrograde

Boîtier
-
Bracelet
-
Boucle
-
Mouvement
-
Référence
N/A
Collection
-
Description

Unique en son genre

Le nouveau modèle de la Masterpiece Collection se distingue par ses fonctions qui ont toutes été développées au sein de la maison Maurice Lacroix : indication de la réserve de marche ainsi que deux affichages rétrogrades. Cette montre doit sa particularité à son mécanisme rare, extrêmement complexe et surtout à son affichage des 24 heures en mode rétrograde pour un deuxième fuseau horaire. Maurice Lacroix présente également en 2003, outre la version en or rose, une série limitée à 99 pièces de cette montre exceptionnelle avec boîte en platine.

On dit que les horlogers sont très inventifs. Sinon comment auraient-ils pu créer une telle quantité de mécanismes innovants, de mouvements et de complications différents ou parfaire à ce point la montre à rouage ? Mais ce qui nous réjouit, c'est que cette inventive corporation n'a pas encore dit son dernier mot, loin de là, même en ce début du 21ème siècle.
La meilleure preuve en est la petite, mais très productive équipe de développement de la maison Maurice Lacroix. En 2003, elle inventait une montre absolument unique en son genre : la création exclusive d'un modèle de la Masterpiece Collection, réminiscence évidente des anciennes générations qui ont mis leur créativité au service de la mesure et de l'enregistrement mécanique du temps.

La conservation d'un affichage traditionnel
Le résultat le plus récent de cet esprit de création animé par l'aspiration à l'exceptionnel porte le nom de " Double Rétrograde ", levant ainsi un peu le voile sur le mystère qui l'entourait. Et cette appellation pleine de promesses est justifiée car elle indique sans équivoque que ce compteur de temps exclusif possède deux indications rétrogrades, c'est-à-dire qui reviennent à leur position initiale.

Après la création réussie et l'immense succès remporté par le modèle Calendrier Rétrograde de la Masterpiece Collection, il importait pour Maurice Lacroix de continuer le développement et la recherche autour de l'affichage rétrograde traditionnel. Naturellement, Maurice Lacroix ne serait pas Maurice Lacroix si le système, aussi intéressant du point de vue technique qu'optique, avait simplement été transposé à notre époque pour la Double Rétrograde.
Durant deux années environ, dans ses propres bureaux, Maurice Lacroix fit procéder à l'étude et au développement d'un mécanisme d'affichage complexe, composé de 131 pièces dans une configuration qui n'avait jamais existé auparavant. Grâce à ce mécanisme, cette imposante montre dont la boîte mesure 43 millimètres de diamètre, donne, outre l'affichage des heures, minutes et secondes dans un petit cadran séparé à 9 heures, d'autres indications précieuses : à 3 heures la réserve de marche restante du mouvement à remontage manuel, finement travaillé et décoré à la main, de calibre ML 100 (basé sur le calibre Unitas (ETA) 6497-1) ainsi que le quantième en version rétrograde à 6 heures. Mais la particularité principale de cette montre est surtout l'affichage 24 heures pour un deuxième fuseau horaire à 12 heures, à réglage et ajustage individuels et séparés, lui aussi également en version rétrograde. Cette indication extrêmement pratique en mode rétrograde, à peine connue, permet aux globe-trotters et abonnés aux appels longue distance de surmonter sans aucune difficulté les fuseaux horaires. En actionnant le poussoir situé à 2 heures, ces voyageurs du monde pourront choisir à leur guise sur la planète le fuseau horaire qu'ils désirent, lequel sera conservé de manière fiable par le mouvement et représenté par une fine aiguille en forme de serpent.
Il va de soi que dans cette création de Maurice Lacroix également, l'ensemble représente bien plus que la somme de ses composants. Dans ce dernier chef-d'oeuvre de la marque suisse, les différents éléments, leur fabrication artisanale et leur jeu fonctionnel méritent d'être appréciés à leur juste valeur. Pour la construction de l'ensemble du mouvement, haut de 6,30 millimètres, les concepteurs ont accordé autant d'attention à sa fiabilité qu'à sa précision et à son apparence. Le mécanisme des affichages rétrogrades a été conçu de telle sorte qu'un apport de force minimal suffit à assurer le ré-enclenchement quotidien ou horaire. Les ressorts de retour en forme de spirale ont une épaisseur de 4/100 millimètres. A l'instar d'un spiral de balancier, chaque ressort chez Maurice Lacroix est ajusté à plat et de manière concentrique avec le plus grand soin. Les ressorts de sautoir mesurent 1/10 millimètres d'épaisseur et demandent une attention particulière pour être ajustés. Afin de garantir un fonctionnement sans faille, tous les composants du mouvement de commande sont polis à la main. Ce mécanisme complexe, extrêmement rare, permet en outre à Maurice Lacroix de se faire déplacer les aiguilles sur de larges segments de 120° chacun et donc très lisibles.

La qualité horlogère à très haut niveau de ce nouveau modèle de la Masterpiece Collection dont Maurice Lacroix propose aussi, outre la version en or rose, une série limitée à 99 pièces avec une boîte créée à partir de 75 grammes de platine, est attestée par de nombreuses autres données : 50 rubis au total, détourage doré des rubis, décoration du platine, des ponts et du coq par perlage manuel ou Côtes de Genève circulaires apposées à la main, têtes de vis bleutées, roues de remontoir avec décor diamanté coquille et denture avec anglage poli. Une caractéristique particulièrement luxueuse de la boîte en platine est le fin guillochage, réalisé dans la plus pure tradition artisanale. Le grand balancier à vis Glucydur réalise, avec son fin spiral, 18 000 alternances par heure. De nos jours, une telle fréquence de balancier a, et c'est justice, valeur de curiosité horlogère.

Maurice Lacroix est particulièrement fier que les précieuses complications, placées sous le cadran en argent massif conçu – comme toujours – avec amour et réalisé avec le plus grand soin, provienneent de son propre bureau de développement. En d'autres termes : les horlogers de Saignelégier ont développé eux-mêmes et en intégralité l'ensemble des fonctions complémentaires. Et c'est une première pour Maurice Lacroix, tout comme le modèle Double
Rétrograde dans son intégralité. Ainsi, avec ce nouveau modèle Masterpiece, une nouvelle ère commence pour la jeune marque de montres suisse.

Mouvement : Mouvement mécanique à remontage manuel ML 100, décoré à la main, basé sur le calibre Unitas (ETA) 6497-1, 50 rubis, vis en acier bleuté, antichoc Incabloc, ancre et roue d'ancre en acier poli, réglage fin Triovis, balancier à vis Glucydur, spiral Nivarox 1, ressort de barillet Nivaflex 1.
Fonctions : Affichage rétrograde 24 heures pour 2ème fuseau horaire, affichage rétrograde du quantième, indication de la réserve de marche, petite seconde.
Boîte : Or rose 18K 750 ou platine 950 avec fin guillochage ; glace saphir avec anti-reflet côté cadran, légèrement bombée, fond de boîte vissé avec glace saphir ; étanche jusqu'à 30 m.
Cadran : Argent massif 925 ; argenté ; aiguilles et index en acier bleuté.
Bracelet : Cuir véritabel croco Louisiana.
Edition : Or rose 18K 750 numérotée, platine 950 en série limitée à 99 pièces, avec certificat.