Accueil
Simon-Pierre Delord

Khumeia

Boîtier
Argentium massif, fonderie
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Sertissage
Boîtier
Nombre de carats
4.4
Cadran
Argentium massif, fonderie
Etanchéité
30 m
Taille
ø 44 mm
Epaisseur
14 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 38 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Référence
SD201
Lancement
11.2020
Collection
- / Série limitée à 99 exemplaires
Prix TTC
5'500 CHF
Description

C’est au sein d’un petit atelier niché au cœur de la citée médiévale de Cordes-sur-Ciel, dans le Sud de la France, qu’a été façonnée Khumeia. 

Pensée comme un talisman, la montre Khumeia est une esquisse d’aventure inspirée par la richesse de divers univers. L’Art, l’Heroic Fantasy, la Magie, la Rêverie,… elle fait appel à l’imaginaire de chacun.

Son nom, "Khumeia", vient du Grec ancien « χημεία» qui signifie « art de fondre et d'allier les métaux ». Il fait ainsi référence aux origines de l’Alchimie et également à la méthode de fabrication de la montre.

En effet, la carrure, le boîtier, le fond, le cadran ainsi que la boucle sont réalisés artisanalement grâce à la technique ancestrale de la fonte à la cire perdue. D’abord dessiné, le modèle est ensuite matérialisé dans la cire. Emprisonnée dans le plâtre, la cire chauffée à haute température disparaît pour laisser derrière elle l’empreinte de la sculpture. Vient alors le temps de couler le métal précieux en fusion dans le plâtre. Quelques instants plus tard, les prémisses de la future montre apparaissent. Le passionnant travail d’artisanat se poursuit et une fois que les courbes de Khumeia atteignent l’effet miroir, l’assemblage des différentes pièces peut enfin s’opérer.

Deux pierres précieuses calibrées et non serties viennent couronner le cadran. Cette caractéristique permet au futur possesseur, s’il le désire, de faire personnaliser sa montre en choisissant la nature de ses pierres. Ici ce sont deux topazes bleues du Brésil.

La mesure du temps est assurée par le robuste mouvement de la célèbre manufacture horlogère suisse ETA SA : le 2671. C’est un mouvement mécanique et automatique dont la fiabilité n’est plus à démontrer. Il est ici proposé en finition côtes de Genève.

Un magnifique bracelet de l’atelier Camille Fournet à Paris termine d’embellir l’ensemble.