Accueil
Audemars Piguet

Jules Audemars Quantième Perpétuel

Boîtier
Or rose
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
20 m
Taille
ø 41 mm
Epaisseur
9.2 mm
Mouvement
selfwinding
Réserve de marche: 40 h, 19800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Date, Jour, Mois, Quantième perpétuel, Phases de lune
Référence
26390OR.OO.D093CR.01
Année
2010
Collection
Jules Audemars
Prix HT
66'300 CHF
Description

Quantième perpétuel Jules Audemars - 26390OR.OO.D093CR.01

Son profil extra-plat fascine par l'élégance de sa mince silhouette. Mais il surprend encore davantage si l'on pense qu'à l'intérieur d'un boîtier aussi fin se loge un mouvement capable d'indiquer le jour, la date, le mois, les phases de lune et le cycle des années bissextiles, tout cela grâce à un mécanisme d'à peine 4 mm de hauteur ! Ou quand un garde-temps semble avoir fait sienne la magie des astres.

En 1978, Audemars Piguet lançait le premier quantième perpétuel automatique extra-plat. En 2008, les horlogers du Brassus ont rendu hommage à cette création avec une série limitée 30ème Anniversaire en platine. Aujourd'hui, le Quantième perpétuel automatique entre de plein pied dans la collection classique Jules Audemars avec un boîtier en or rose 18 carats assorti, selon les préférences, à un cadran brun ou argenté. Le cadran arbore une finition satiné soleil et de raffinés index en or rose. Le boîtier présente une lunette particulièrement étroite qui met en valeur l'heure et les indications des différents compteurs. La lisibilité n'en est que plus aisée. Avec ces deux interprétations, le classicisme réinventé de la collection Jules Audemars accueille un incontournable.


Le mécanisme de génie qu'est le quantième perpétuel s'adjoint ici à un calibre automatique prisé par les spécialistes : le calibre 2120. Il s'agit tout simplement du mouvement mécanique à remontage automatique avec rotor central le plus plat du monde – 2,45 mm de hauteur ! Sa conception, sa production entièrement menée à bien dans les ateliers Audemars Piguet au Brassus et sa finition, tout fait de lui une référence en matière de finesse, de fiabilité et de performance.

Les finitions irréprochables des aciers polis miroir du train de rouages et l'utilisation de 38 rubis de première qualité garantissent une transmission optimale de la force du barillet à l'échappement. Le balancier à inertie variable permet quant à lui un réglage particulièrement fin et assure une précision hors pair.

C'est donc sur cette base des plus nobles que vient se greffer le mécanisme de quantième perpétuel. Au final, le savoir-faire et la maîtrise des horlogers d'Audemars Piguet dans les mouvements extra-plats ont permis de loger les 355 composants qui composent le Quantième perpétuel Jules Audemars dans un volume restreint de 4 mm de hauteur.

La finition et la décoration de ce trésor d'ingéniosité ne sont pas en reste. Tous les ponts sont anglés et polis à la main. L'œil du connaisseur se délectera tout particulièrement du travail réalisé sur les angles vifs et rentrants. Il lui plaira également de savoir que même les éléments qui ne se voient pas font l'objet de soins méticuleux. On ne se contente par exemple pas de décorer la partie supérieure des ponts de côtes de Genève ; la face inférieure – invisible – est elle aussi perlée. La platine présente cinq diamètres de perlage différents, pour un rendu tout en finesse, tandis que même le fond intérieur du boîtier est perlé.