Accueil
Speake-Marin

Black Magister Vertical Double Tourbillon

Boîtier
Or blanc
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Email
Etanchéité
30 m
Taille
ø 46 mm
Epaisseur
14.3 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 70 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Phases de lune, Tourbillon
Référence
10053
Année
2016
Collection
J-Class / Série limitée à 1 exemplaire
Prix HT
265'000 CHF
Description

Black Magister Vertical Double Tourbillon

Après le succès du Vertical Double Tourbillon en 2015, Speake-Marin présente cette année une nouvelle pièce d’exception: le Black Magister Vertical Double Tourbillon. Cette pièce unique possède deux tourbillons visibles sur une platine noircie par un traitement galvanique « all black » afin de mettre en valeur la beauté du mécanisme.

Le tourbillon joue un rôle important dans l’histoire de Speake-Marin. En effet, le premier garde-temps à avoir porté le nom de Speake-Marin était la « Foundation Watch », une montre à gousset que Peter Speake-Marin avait équipé d’un tourbillon à échappement.

Peter Speake-Marin reconnait la capacité du tourbillon à améliorer la précision du garde-temps en contrant les erreurs de positionnement dues à la gravité, mais c’est l’aspect visuel de cet échappement hypnotique qui l’a conduit à ce projet.

«Le tourbillon est une des choses que j’aime le plus en horlogerie », dit-il. Pas pour la précision qu’il apporte au garde-temps, mais par l’animation qu’il donne au cadran. Il indique comment le temps passe d’une façon unique que les répétitions-minutes ou une même les grandes sonneries ne parviennent pas à reproduire. C’est quelque chose qui, pour moi, possède une grande profondeur.»

Le cadran excentré retient tout d’abord notre attention. Réalisé en émail grand feu, il affiche les heures et les minutes grâce aux aiguilles « Foundation » en acier bleui signées Speake-Marin. Juste au-dessus de ce cadran se trouve un indicateur de réserve de marche de 72 heures. Il indique la réserve disponible au moyen d’un indicateur en forme de demi-lune qui s’ouvre lorsqu’il est complètement chargé pour dévoiler les rouages et le mécanisme et se referme progressivement quand la montre se décharge pour être remplacé par un indicateur rouge. Sous le cadran excentré se trouve l’indicateur de jour et de nuit qui apporte à la montre un équilibre visuel en contrebalançant l’indicateur de réserve de marche situé au-dessus.

Pourtant, ce sont les pirouettes synchronisées des tourbillons jumeaux alignés verticalement sur la gauche qui attirent rapidement le regard. Un unique pont massif, impeccablement fini à la main avec un polissage miroir et les angles biseautés, maintient le côté supérieur des deux tourbillons. Chaque tourbillon possède son propre mécanisme indépendant alimenté par son propre barillet. Les deux barillets sont chargés simultanément grâce à la couronne. Une minuscule boite de vitesses à ressort permet de limiter les imprécisions, car ce ressort absorbe et équilibre toutes les petites variations entre les deux cages. Nommé un « équilibreur de marche », il lie les deux régulateurs des tourbillons.

Les généreuses proportions de cette boite Piccadilly de 46 mm, qui est disponible en or blanc ou rouge, ont été longuement étudiées afin d’accorder au garde-temps une grande lisibilité sur l’affichage du temps, tout en accordant aussi de l’espace aux tourbillons.

Pour cette pièce unique, la platine a été noircie par un traitement galvanique « All Black » pour révéler à travers un contraste fort de couleurs la beauté du mécanisme et de la décoration. L’inspiration pour le design du pont et la décoration du Magister Vertical Double Tourbillon proviennent d’un des premiers tourbillons de Speake-Marin : le Tourbillon Vintage MKII. Comme ce dernier, le mouvement du Magister Vertical Double Tourbillon est réalisé avec des ponts en acier, perlé et plaqué avec du ruthénium. La platine est décorée aux trois-quarts par des Côtes de Genève qui partent du centre mais s’en vont dans deux directions.

En retournant la pièce, l’observateur est récompensé par une magnifique vue mécanique qui aussi été noircie. La partie inférieure des deux tourbillons est ouverte aux regards et une petite roue, sur laquelle est gravée « Equilibreur de Marche » prend le rythme des deux régulateurs indépendants et transmets la moyenne des deux rythmes pour afficher une heure précise.

L’équilibreur de marche, qui relie les deux tourbillons de 60 secondes, consiste en deux roues concentriques mise en place l’une au-dessus de l’autre. Un petit ressort est positionné entre les deux roues et est attaché à l’extrémité de chacune d’elle. Chaque roue se met en rotation avec sa propre cage de tourbillon et le ressort au milieu est mis sous tension lors que les vitesses des deux régulateurs diffèrent ou est soumis à un choc asymétrique.

La Black Magister Vertical Double Tourbillon est une pièce unique.