Accueil
Laurent Ferrier

Galet Micro-Rotor Limited Edition in Platinum with Enamel Grand Feu Dial

Boîtier
Platine
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
30 m
Taille
ø 41 mm
Epaisseur
11.8 mm
Mouvement
selfwinding
Réserve de marche: 72 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Référence
LCF006-P
Année
2012
Collection
Galet Micro-Rotor / Série limitée à 18 exemplaires
Prix HT
86'000 CHF
Description

Une année après sa présentation, Laurent Ferrier propose déjà à ses aficionados une nouvelle version de son Galet Micro-Rotor : une série extrêmement limitée de 18 pièces en platine avec un cadran en émail grand feu blanc. Un moteur performant dans une carrosserie précieuse pour une sobriété sublimée.
Dans ce boîtier en platine se love un concentré d'innovations horlogères conçu, terminé et assemblé chez Laurent Ferrier. Le calibre à remontage automatique par micro-masse excentrée est le fruit d'un développement exclusif, inspiré par l'échappement « naturel » de Abraham-Louis Breguet. Il démontre toute l'efficacité d'une construction moderne associée à l'utilisation de matériaux de pointe.

UN CALIBRE NOUVELLE GÉNÉRATION
L'architecture harmonieuse et les performances techniques du Galet Micro-Rotor (calibre FBN 229.01) tiennent à l'approche globale envisagée pour chacune des pièces de son mouvement, avec comme objectif d'optimiser la gestion de l'énergie. Le but in fine étant d'améliorer le confort au porté par un remontage plus efficient. Depuis sa fondation, Laurent Ferrier développe des mouvements manufacturés aux attributs techniques aussi atypiques que visuellement gratifiants. Avec son construction horlogère originale, ce calibre à micro-rotor cultive cette distinction.
Inventé à la fin du XVIIIe siècle, le système de remontage automatique exploite les mouvements de celui qui la porte pour réarmer le ressort de barillet et accumuler l'énergie nécessaire au bon fonctionnement du mécanisme. Le dispositif n'a cessé d'être exploité et amélioré avec le temps. Laurent Ferrier a cherché à définir un équilibre fonctionnel entre une épaisseur limitée du mouvement automatique et un rendement élevé de réarmement du barillet. Pour cela, il a dû trouver un système qui remonte parfaitement afin de compenser l'inertie plus faible d'une petite masse oscillante.
Laurent Ferrier a donc choisi de développer un nouvel échappement à ancre en silicium à double impulsion directe sur le balancier. Inspiré par l'échappement « naturel » de Abraham-Louis Breguet (1789), ce mécanisme transmet deux impulsions par oscillation. Son excellent rendement garantit une amplitude élevée du balancier. La force mécanique nécessaire à l'armage du ressort de barillet est réduite, le remontage du mouvement est par conséquent optimisé.
Le mécanisme à remontage automatique est un micro-rotor à cliquet unidirectionnel. Ce type de mécanisme à cliquet est plus proche de l'horlogerie traditionnelle et surtout plus efficient dans la durée. Le micro-rotor est muni d'une masse oscillante en or 18K guillochée. Ce dispositif de remontage est décentré et logé sur la platine entre deux ponts, et fixé sur un axe par deux rubis. Cela lui assure maximum de stabilité par rapport à un micro-rotor conventionnel. Ainsi, l'épaisseur du mouvement est réduite et la vue sur la construction est dégagée

UNE ESTHÉTIQUE ABOUTIE

Le galbe du boîtier en platine 950 reprend les codes esthétiques épurés de la maison. Il épouse la forme d'un galet en référence aux pièces sobres et racées de l'histoire horlogère du XIXe siècle. Il est muni d'une couronne de remontoir de forme boule pour une manipulation plus agréable.
Le cadran en émail grand feu blanc est ponctué d'une petite seconde à 6 heures. Il est survolé d'aiguilles en or de forme « sagaie » pour les heures et les minutes, de forme « bâton » pour les secondes. Il offre une parfaite lisibilité grâce à la disposition graphique des huit index et des trois chiffres romains peints en noir (XII, III, IX). La minuterie en chemin de fer et le compteur des secondes sont peints en bleu. Ce cadran ultra classique offre une vraie filiation esthétique avec le reste de la collection de Laurent Ferrier.
La terminaison exceptionnelle du mouvement est effectuée dans la plus pure tradition horlogère. En plus d'un décor en Côtes de Genève des ponts et d'un perlage de la platine, les flancs sont anglés manuellement, les bras des roues sont biseautés, les têtes de vis sont polies, les angles rentrants du coq sont réalisés à la main au burin. Le fond en verre saphir offre un aperçu de la finesse de ce travail.
Cette édition limitée du Galet Micro-Rotor est équipée d'un bracelet en cuir d'alligator bleu foncé doublé d'Alcantara. Une boucle à ardillon, coordonnée à la couleur du boîtier, termine l'ensemble.