Accueil
Lyrique

Étude N°1

Vidéo  
Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Laque blanche avec chiffres arabes noirs
Etanchéité
30 m
Taille
ø 39 mm
Epaisseur
9.75 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 40 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Référence
LE50-1
Lancement
07.2022
Collection
Étude / Série limitée à 70 exemplaires
Prix TTC
9'500 CHF
Description

Les archives historiques montrent qu'à partir de 1794, Abraham Louis Breguet a commencé à proposer des montres via souscription. Ce modèle de mécénat pionnier rend la belle horlogerie, de plus en plus complexe, accessible à un public plus large jusqu'aux années 1930. LYRIQUE timepiece, fondée par 51 passionnés de montres de 16 pays et des cinq continents, a utilisé le modèle de Breguet et l'à adapter pour illustrer le meilleur de l'horlogerie accessible aux passionnés de montres, ce qui a abouti à l'Étude n°1. Travailler avec des fournisseurs et des fabricants de composants basés en Suisse et un designer suisse, LYRIQUE s'est procuré un mouvement de renommée mondiale, a conçu un nouveau boîtier de montre et a créé un cadran et des aiguilles sur mesure pour compléter la composition. 

Un garde-temps est une composition horlogère qui combine la science du chronométrage et l'art de l'horlogerie. Les horlogers sont les chefs d'orchestres qui réunissent tous ces éléments dans une harmonie mélodique. Mais contrairement à une grande symphonie largement accessible, les beaux garde-temps, comme ils l'étaient lorsque Breguet a lancé son modèle de souscription, ne sont normalement accessibles qu'à quelques-uns. La pandémie actuelle a contribué à renforcer cette dynamique, en augmentant simultanément la demande et en réduisant l'offre de haute horlogerie. Dans ce contexte, les horlogers des cantons de Suisse, et de nombreux autres pays de haute horlogerie, ont patiemment continué à créer et à innover, écrivant de nouvelles symphonies. Et discrètement, les mécènes de LYRIQUE écrivent leur propre contribution, LYRIQUE Étude n°1, célébrant l'horlogerie suisse en plaçant l'artisanat d'art au centre de sa première composition.

Traits:

1. Un nouveau mouvement fabriqué à la main, l'AGH-6801 par Agenhor, qui intègre :

  a. Engrenage AgenEse® Élimine les petite interférence dans les rouages, qui entraînent le mouvante sacadé de la trotteuse.

  b. Détendeur AgenPit® Ajuste à la fois la variation de marche et le repère. Élimine le bassin de al Raquette et le piton mobile.

2. Un étui à ceinture Teardrop conçu par Matthieu Allégre et produit par Voutilainen & Cattin SA.

3. Aiguilles d'observatoire uniques de Fiedler.

4. Un sous-cadran à 8H30 trente sur un cadran en laque Metalem.

5. Un bracelet fait main par Protexo et une boucle Boucledor.

Dans leur parcours pour créer leur première symphonie, les abonnés de LYRIQUE ont relevé bon nombre des mêmes défis rencontrés par les mécènes de l'horlogerie, notamment l'économie d'échelle et l'organisation. L'ensemble partageait un enthousiasme, un intérêt pour la haute horlogerie, une volonté d'apprendre et un esprit de collaboration qui ont fait écho chez les fabricants suisses qui ont été les premiers virtuoses du violon et du soliste de cette pièce, LYRIQUE Étude No.1, qui est présentée au jury. du GPHG.

La ceinture centrale épurée ancrée par les attaches goutte d'eau du boîtier Voutilainen & Cattin évoque l'époque Art Déco. Des chiffres arabes allongés finement imprimés par le designer Matthieu Allégre ornent le cadran Metalem laqué blanc. Une aiguille d'observatoire contraste clairement avec le cadran pour une lecture facile de l'heure. Les aiguilles bordeaux sont exécutées par Fiedler, avec un sous cadran de petite seconde situé de manière fantaisiste à la position 8h30. 

Un fond saphir révèle les vagues genevoises d'un mouvement sur mesure Atelier Genevois D'horlogerie (Agenhor) AGH-6801. Une petite fenêtre dans la plaque de base affiche la seconde roue AgenEse avec une précision de chronométrage sans glissement. Les dents élastiques en forme de ressort empêchent le glissement des engrenages, ce qui est particulièrement avantageux pour les montres à secondes excentriques, car elles sont sujettes à des hésitations causées par de petites interférences dans le train d'engrenages. 

Comme la trotteuse de l'Étude n° 1 est réglée dans un sous-cadran à 8h30, l'ajout de l'engrenage AgenEse assure une transmission homogène de la puissance du ressort de barillet à la trotteuse excentrique convenant à un mouvement de ce calibre. Cette innovation est si importante que Jean-Marc Wiederrecht la considère comme la plus marquante de son illustre carrière. L'AGH-6801 bénéficie également de l'ajout de l'AgenPit, un mécanisme de régulation de l'équilibre qui permet des ajustements fins du spiral en faisant tourner un organe de réglage pour ajuster la longueur effective du spiral. 

De plus, l'AgenPit peut être déplacé dans son intégralité à l'aide de deux vis, ce qui permet d'accorder le battement du balancier. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un levier de réglage ou des goupilles de serrage pour obtenir une précision optimale. Le mouvement bat comme un métronome à 21,600 semis-oscillations par heure. Une boucle Boucledor sur mesure sécurise un bracelet en cuir de veau Protexo.

Durabilité

Tous les fournisseurs de la création de Lyrique Étude N°1 s'engagent dans des pratiques durables et utilisent des matériaux durables : Agenhor SA, Voutilainen & Cattin SA, Manufacture de cadrans Metalem SA, Fiedler SA, Boucledor SA et Bracelets Protexo SA.