Accueil
Bvlgari

Diva Finissima Répétition Minutes

Matière du boîtier
Or rose
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Sertissage
Lunette, cadran, bracelet
Etanchéité
30 m
Taille
ø 37.5 mm
Epaisseur
9.39 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 42 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Répétition Minutes
Référence
102839
Année
2018
Collection
Divas'Dream / Série limitée à 10 exemplaires
Prix TTC
180'000 CHF
Description

Diva Finissima Répétition Minutes

Célébration d’un siècle de maîtrise joaillière et horlogère, Diva Finissima Répétition Minutes s’affirme comme une ode aux arts majeurs en sonnant l’heure à la demande tout en célébrant, à travers cent ans d’un savoir-faire horloger et joaillier, une maîtrise exceptionnelle exprimée par ses sertissages osés et un cadran réalisé en laque Urushi pailleté d’or. Avec comme âme le mouvement répétition minutes le plus fin du monde dans une montre féminine, Finissima, évolution du fameux mouvement Finissimo Répétition Minutes présenté par Bvlgari à Basel 2016 dans la collection masculine Octo. Cette merveille horlogère célèbre les premières créations de Bvlgari, datées de 1918 avec de très belle montres joaillières en platine ornées de magnifiques diamants. Depuis Bvlgari s’est affirmé comme un des grands acteurs de montres féminines haut de gamme avec notamment les collections Serpenti et Lvcea.

Véritable première mondiale, Diva Finissima dont rien ne laisse deviner sa faculté de dire l’heure en musique, sonne une mélodie cristalline à la demande, une fois activée la tirette matérialisée par un « charm » serti, virevoltant au gré des mouvements de sa propriétaire.

Féérique et raffinée, Diva Finissima se pare d’une carrure de boîte en or rose 18 kt de 37 mm de diamètre dont la finesse est particulièrement exceptionnelle. Son dessin harmonieux est adouci par des anses évasées dont les courbes voluptueuses sont soulignées de diamants taille brillant, tandis que sa couronne de remontoir réalisée en or rose 18kt sertie d’un sublime diamant facetté forme un contrepoint à ces douces rondeurs.

Joaillière d’esprit et appartenant à une collection qui, depuis son lancement fait la démonstration de la richesse des variations autour du thème des métiers d’art et de l’élégance, il fallait à Diva Finissima un cadran à sa mesure.

Véritable visage de la montre, il a été réalisé en laque Urushi dans le respect de la plus pure tradition japonaise par un artisan rompu à toutes ses subtilités. Ainsi, sont apposées, durant un mois sur le disque, une dizaine de couches de laque végétale aux reflets profonds. Chaque passe nécessite un coup de pinceau assuré et, une fois la pièce sèche au bout d’environ 48 heures, un polissage précis et délicat au coton et à la poudre de corne de cerf. Pour obtenir un rendu parfait, à la fois dense et vaporeux du nuage de paillettes d’or, celles-ci sont tamisées dans un bambou et saupoudrées d’un geste assuré tandis que la dernière couche est recouverte par une laque transparente destinée à augmenter l’effet de profondeur propre à la technique Urushi. Les sertisseurs de Bvlgari ornent enfin d’index diamants ce minuscule tableau aux motifs toujours uniques et à la surface pratiquement inaltérable.