Accueil
Jaquet Droz

The Charming Bird

Boîtier
Or gris
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
non-étanche m
Taille
ø 47 mm
Epaisseur
15.75/23 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 38 h, 21600 alternances / heures
Echappement silicium
Fonctions
Heures, Minutes, Automate
Référence
J031534240
Année
2015
Collection
Les Ateliers d'Arts / Série limitée à 28 exemplaires
Prix HT
410'400 CHF
Description

 
Vidéo
 
THE CHARMING BIRD
 

Au cœur de la légende créée par Pierre Jaquet-Droz, les oiseaux enchantent les garde-temps nés dans la maison horlogère de La Chaux-de-Fonds. Ornementaux ou imaginés comme de véritables automates chanteurs, ils accompagnent depuis bientôt trois siècles l’aventure créative de la marque et émerveillent chacun de ses admirateurs.
 

Avec la Charming Bird, Jaquet Droz vous propose de vous plonger dans un univers empreint d’histoire, d’esthétique et de technologie.
 

HISTOIRE
 

Entre passé et présent, The Charming Bird incarne aujourd’hui l’apothéose de la créativité de l’horloger et l’immuable fidélité des maîtres artisans qui lui ont succédé.
Ce garde-temps, édité en or gris et or rouge, en numérus clausus de 28 exemplaires chacun, est une ode à la richesse d’hier et aux promesses d’aujourd’hui qui résume à elle seule la fabuleuse histoire de Jaquet Droz. L’oiseau chanteur célèbre l’ADN de la maison en reprenant les codes de l’automate et de la miniature. En les associant à ceux des Ateliers d’Art, il rend hommage à la pérennité des savoir-faire exceptionnels de la marque.
 

ESTHETIQUE
 
Ce garde-temps inédit dévoile une esthétique épurée et moderne : un oiseau miniature chantant, niché dans un écrin de 47 mm aux lignes résolument contemporaines jouant sur le noir, l’anthracite et la transparence.
 

Le boîtier associe son architecture sobre à une glace saphir couronnée d’un dôme, spécialement imaginée pour multiplier l’effet de chaque rayon de lumière venant la traverser.
 

L’oiseau réalisé par les artisans des Ateliers d’Art nécessite plus d’une vingtaine d’heures de travail. Tout d’abord l’étape de gravure du plumage, de la tête et de la queue particulièrement délicate, requiert toute la précision et la concentration du graveur.
 

Pour finir le peintre ajoutera une touche de finesse et de couleurs qui contrasteront avec les lignes noires et anthracites du cadran.
 

TECHNOLOGIE
 

Historiquement à soufflet, les oiseaux chanteurs Jaquet Droz ont dû être adaptés et miniaturisés pour pouvoir se loger dans une montre bracelet. Pour ce faire, de nouvelles technologies ont été spécialement développées: saphir pour le tube et carbone pour le piston. Le saphir est un minéral très résistant à l’usure. Le carbone quant à lui permet d’avoir peu de frottement et d’augmenter l’étanchéité.
 

Les pistons ainsi miniaturisés (procédé soumis au brevet) sont utilisés pour pomper l’air, le stocker et produire le son. Le son est ici défini par la vitesse du piston et la forme de l’ouverture du sifflet.
 

Le mécanisme de l’automate est lui rendu possible grâce à la présence de trois cames ; l’une permettant la rotation de l’oiseau, l’autre l’ouverture et la fermeture du bec, des ailes et de la queue, et la troisième de faire varier la note du sifflet.
 

Alors que la plupart des montres à sonnerie s’inspirent des instruments à corde (boîte à musique) ou à percussion (répétition minutes), la Charming Bird est pour sa part conçue sur le principe d’un instrument à vent.
 

Ce n’est donc pas la vibration mais bien l’air qui va produire le son, ici le sifflement de l’oiseau.
 

Afin d’amplifier le niveau acoustique du chant dont la mélodie doit être parfaitement maitrisée sur 3 notes différents, le sifflet a été au cœur de toutes les attentions.
Une longue étude a également été réalisée sur la vibration des composants du mouvement pour limiter les bruits parasites lors de son fonctionnement.