Accueil
IWC Schaffhausen

Grande Montre d’Aviateur Absorption des Chocs XPL

Boîtier
High tech
Ceratanium®
Bracelet
Caoutchouc
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Squeletté
Etanchéité
100 m
Taille
ø 44 mm
Epaisseur
12 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 120 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
SPRIN-g PROTECT system
Référence
IW357201
Lancement
04.2021
Collection
Pilot's Watches / Série limitée à 30 exemplaires
Prix TTC
80'000 CHF
Description

L’histoire de la Grande Montre D’Aviateur Absorption Des Chocs XPL

Les aviateurs sont soumis à des conditions extrêmes, installés dans des cockpits étroits et entourés d’objets métalliques aux bords affûtés. C’est pourquoi la robustesse extraordinaire a toujours représenté l’une des exigences techniques les plus importantes des montres d'aviateurs d’IWC. Après 8 années de voyage dans le monde de l’ingénierie, la toute nouvelle division d’ingénierie «IWC Experimental» a réussi à repousser les limites des possibilités physiques en protégeant le mouvement de la montre mécanique contre les chocs. La Grande Montre d’Aviateur Absorption des Chocs XPL (Réf. IW357201) est la première montre IWC équipée du système breveté SPRIN-g PROTECT. Au cœur du système se trouve un ressort en porte-à-faux protégeant le mouvement contre les forces G générées par les impacts. Il protège le mouvement, en lui permettant de continuer à fonctionner indépendamment du boîtier, avant de l'arrêter plus délicatement. Le ressort a été conçu avec une forme idéale permettant de répartir uniformément la contrainte sur sa longueur et sa largeur. Résoudre cette équation a requis des instruments de simulation avancés et un processus de conception minutieux. Le choix d’un matériau avancé comme le verre massif métallique (VMM) représente également un facteur clé. Le processus de fabrication sophistiqué confère au VMM une microstructure amorphe et un résultat significativement plus élastique que les métaux conventionnels. Le cercle d’emboîtage ultra-léger en titane réduit considérablement la masse que le système d’absorption des chocs doit supporter. Une innovation supplémentaire est apportée grâce au système de couronne unique doté d’une tige de remontoir permettant au mouvement de se déplacer indépendamment du boîtier. Le calibre de manufacture 32115 d’IWC animant cette montre présente une construction légère faite sur mesure. Un grand nombre de ses composants sont réalisés à partir d’un alliage d'aluminium de pointe également utilisé dans le secteur aérospatial. Le système de remontage bidirectionnel à cliquets permet d’emmagasiner une réserve de marche de 120 heures. Afin de mettre le système SPRIN-g PROTECT à l’épreuve dans les conditions les plus réalistes, IWC a collaboré avec le groupe de physique des chocs et des ruptures du laboratoire Cavendish de l’université de Cambridge en Angleterre. Les scientifiques ont utilisé des méthodes de mesures au laser tout en effectuant des enregistrements vidéo à haute vitesse afin d'analyser les effets des impacts sur le mouvement. Lors de ces tests de résistance aux chocs, les mouvements protégés ont résisté à des forces extrêmes résultats d'accélérations allant jusqu’à 30 000 g. Pour se rendre compte de l'importance de ce chiffre, dans le cas où un pilote frapperait sa montre contre une surface dure à l’intérieur du cockpit, l'accélération pourrait se trouver entre 300 et 1 000 g. La structure robuste du boîtier fait passer un nouveau palier à la forme emblématique du design de la Grande Montre d’Aviateur, en apportant un traitement de surface futuriste et des détails sur l’ensemble de l’extérieur de la montre. Le boîtier est quant à lui réalisé en Ceratanium®, un matériau développé par IWC conçu à partir d’un alliage de titane propriété de la marque. Aussi léger et robuste que le titane, il est aussi dur et résistant aux rayures que la céramique. Le design noir discret est complété par un cadran noir, un verre frontal doté d’un traitement technique antireflet et un bracelet en caoutchouc noir incrusté de cuir. Étant donné la complexité du processus de fabrication, la production annuelle de la Grande Montre d’Aviateur Absorption des Chocs XPL sera limitée à 10 exemplaires.

La collection montre d'aviateur

En 1936, IWC lance la première Montre Spéciale pour Aviateur, suivie quatre ans plus tard par la Grande Montre d’Aviateur, qui allait devenir l’incarnation par excellence de la montre d’observation. En 1948, la manufacture horlogère de Schaffhausen livre la Mark 11 à la Royal Air Force, qui l’utilise avec succès pendant près de quarante ans. Jusqu’à aujourd’hui, avec leur look rappelant les instruments de bord du cockpit, ces trois icônes horlogères font le style des montres d’aviateur classiques. Les Montres d’Aviateur d’IWC Schaffhausen sont proposées en cinq collections partielles. Les montres d’aviateur classiques sont reconnaissables aux cadrans noir et blanc et au repère triangulaire à 12 heures. Les montres Spitfire métalliques et brillantes rappellent le fuselage de l’avion légendaire. La collection TOP GUN séduit les amateurs d’horlogerie avec son cadran classique dans un boîtier en céramique noir ainsi qu’avec une couronne et des poussoirs en titane. Sans oublier les versions Miramar au design authentiquement militaire. Les éditions spéciales « Antoine de Saint Exupéry » et « Le Petit Prince » rendent hommage à l’œuvre et à la vie de l’écrivain et aviateur français.

À propos d’IWC Schaffhausen 

En 1868, l’horloger et entrepreneur américain Florentine Ariosto Jones quitte Boston pour s’établir en Suisse, à Schaffhausen, où il fonde l’International Watch Company; il est alors porté par un rêve visionnaire: allier les méthodes de production modernes américaines au savoir-faire des horlogers helvétiques pour concevoir les meilleures montres de poche de son époque. En concrétisant son rêve, il pose non seulement les fondations de l’approche caractéristique d’IWC en matière d’ingénierie mais devient également un précurseur dans la production centralisée et automatisée de montres mécaniques en Suisse. 

Au fil de son histoire de plus d’un siècle et demi, IWC Schaffhausen s’est forgé une réputation dans la création de complications fonctionnelles, notamment des chronographes et des calendriers considérés comme ingénieux, robustes et simples d’utilisation. Manufacture pionnière de l’utilisation du titane et de la céramique, IWC se spécialise aujourd’hui dans la conception de boîtiers de haute ingénierie recourant à des matériaux de pointe tels que l’aluminure de titane et le Ceratanium®. Mettant en exergue le principe du fonctionnalisme – « la forme suit la fonction », les créations intemporelles de l’horloger suisse se veulent l’incarnation des rêves et des ambitions de leur propriétaire pour les suivre durant toute leur vie.