Home
Grand Seiko

Réinterprétation de la première montre Grand Seiko

Matière

Titane résistant et brilliant
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Cadran
Cadran en laque Urushi avec index Maki-e
Etanchéité
30 m
Taille
ø 38 mm
Epaisseur
10.9 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 72 h, 28880 alternances / heures
Mouvement squelette
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Référence
SBGW295
Lancement
02.2023
Collection
/ Série limitée à 500 exemplaires
Prix TTC
14’700 CHF
Description

La première montre Grand Seiko voit le jour le 18 décembre 1960. Elle arbore alors un boîtier en or 14 carats et un mouvement fin dont la précision répond aux normes internationales les plus élevées de l'époque. Aujourd'hui encore, le design de la montre originale est très prisé par les connaisseurs du monde entier car il représente l'esthétique, l'élégance sobre et le souci du détail de Grand Seiko.

Depuis cette première montre, durabilité et longévité sont les maitres-mots qui ont guidé Grand Seiko dans sa quête de création de la montre ultime. En gardant cela à l'esprit, Grand Seiko présente aujourd'hui une réinterprétation en Brilliant Hard Titanium de sa première montre de 1960, au design plébiscité. Son cadran en laque urushi avec index en « maki-e » est conçu pour résister à l'épreuve du temps. Le cadran incurvé et l'inscription Grand Seiko sont fidèles à la création originale de 1960. Mais grâce à la mise en œuvre d'un artisanat japonais bien plus ancien que l'horlogerie elle-même, ce design de montre atteint de nouveaux sommets.

La laque urushi est représentative de l'artisanat traditionnel japonais. Si aujourd'hui elle sert principalement à apporter une ornementation discrète, à travers les siècles, la technique urushi a aussi été utilisée pour ses qualités antiseptiques et de conservation. La laque employée par Grand Seiko a la particularité de provenir exclusivement du Japon, alors que la grande majorité de l'urushi est aujourd'hui produite à l'étranger. Pour le cadran de cette montre, la couleur noir de jais de l'urushi a été obtenue grâce à l'ajout de fer. La laque est sublimée par un traitement unique à Grand Seiko, qui empêche sa couleur de changer au fil du temps.

Le maître urushi Isshu Tamura a donné vie aux index en « maki-e ». Les index et l'inscription Grand Seiko sont créés par superposition de couches de laque, ce qui leur confère leur emblématique profil en relief. Vient ensuite la poudre d'or 24 carats – « maki-e » signifie «image saupoudrée» - qui est soigneusement appliquée et polie à l'aide des outils spécifiques de l'artisan. Ce processus exige une grande dextérité et une précision de l'ordre du micron. Réaliser des index d'une profondeur et d'une largeur uniformes sur une surface incurvée telle que le cadran de cette montre est un défi qui requiert une main de maître.

La montre repose sur le calibre 9S64 à remontage manuel, qui permet d'obtenir un profil élancé et une précision de +5 à -3 secondes par jour. Le boîtier et le fermoir en Brilliant Hard Titanium sont garants d'une montre à la fois belle et légère, mais également très résistante à la corrosion et aux rayures. L'alliage Grand Seiko exclusif est plus brillant que le titane traditionnel, ce qui confère aux surfaces bén