Home
Bovet 1822

Récital 20 Astérium

Matière
Or blanc, Or rouge
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Quartz bleu gravé avec carte astrale
Etanchéité
30 m
Taille
ø 46 mm
Epaisseur
18.3 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 240 h, 18000 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date, Jour, Mois, Indicateur de réserve de marche, Minutes rétrogrades, Tourbillon, Equation du temps, Echappement spécial
Calendrier annuel, équinoxes été/hivers
Référence
R20N005/1/PU
Lancement
10.2022
Collection
Dimier / Série limitée à 1 exemplaire
Prix TTC
532’432 CHF
Description

Le Récital 20 Astérium (représentant le ciel vu de la Terre) est un garde-temps clé de la collection de complications astronomiques de BOVET, qui comprend également le Récital 18 Shooting Star (représentant la Terre avec 24 fuseaux horaires vue du ciel) et le Récital 22 Grand Récital (planétaire).

Avec son boîtier « écritoire » signature de la Maison, l’Astérium, pièce unique associant or rouge et or blanc 18 carats, met son mouvement spectaculaire au centre de la scène, et quel mouvement !

Par où commencer ? 

Que diriez-vous de l’aspect le plus visuel du garde-temps ? Au centre de la face avant, la carte du ciel nocturne se compose d’étoiles et de constellations gravées au laser puis remplies de Super-LumiNova® sur un dôme de quartz bleu transparent, fonctionnel, précis et intuitif à la fois. Pour un réalisme accru, les étoiles les plus hautes dans le ciel sont représentées au sommet du dôme, tandis que les étoiles les plus basses, plus proches de l’horizon, apparaissent à la périphérie. 

À cela vient s’ajouter un calendrier sidéral. La durée d’un tour complet de la Terre autour du Soleil (appelé « année sidérale ») est de 365 jours, 6 heures, 9 minutes et 9,77 secondes, soit 365,25 jours immuables. Pour des raisons évidentes, le calendrier grégorien a été obligé d’arrondir le nombre de jours composant une année à 365 et d’ajouter un jour supplémentaire tous les quatre ans (l’année bissextile) pour compenser le temps restant. Les calendriers habituellement employés en horlogerie sont tous basés sur le calendrier grégorien, mais l’utilisation de celui-ci pour suivre le ciel nocturne aurait entraîné une accumulation d’erreurs importante lors de l’affichage de l’équation du temps.

 

C’est pourquoi le ciel nocturne et les indications sidérales sur l’Astérium® sont régis par un calendrier annuel calculé sur un cycle de 365,25 jours pour refléter la durée réelle d’une orbite terrestre complète. En associant cet affichage à une telle exactitude horlogère, le garde-temps est capable de représenter la position instantanée des étoiles dans le ciel avec une précision inégalée.

 Si l’Astérium® a bénéficié d’une ingénierie complexe, son mécanisme et son dispositif de remontage ont été conçus pour être simples, intuitifs et fiables, comme on peut le constater en retournant simplement le garde-temps et en regardant à travers le verre saphir transparent qui recouvre l’ensemble du mouvement. Celui-ci est jonché d’une multitude de graduations liées aux indications astronomiques, que parcourt une aiguille centrale unique. Cette aiguille est entraînée directement par le calendrier annuel et effectue donc une rotation complète une fois tous les 365,25 jours. Un calendrier annuel (jours et mois) apparaît sur la lunette du boîtier pour permettre de régler précisément la voûte céleste. 

Le réglage du calendrier annuel à l’aide de la couronne déconnecte les aiguilles des heures et des minutes et permet d’ajuster rapidement et facilement la position des constellations et donc toutes les informations sidérales. Pour ce faire, le propriétaire de la montre n’aura qu’à faire avancer l’aiguille centrale jusqu’à la date correcte, avant de régler l’heure avec la couronne en position centrale. Cette opération est beaucoup plus rapide que le réglage d’un calendrier perpétuel et ne nécessite pas de correcteur.

Cette même aiguille parcourt également une graduation indiquant les signes du zodiaque, symbolisés par les constellations que le Soleil semble traverser tout au long de l’année, d’où l’astre délicatement gravé à la main et riveté à son extrémité. Les saisons sont également indiquées au centre du garde-temps, tout comme les solstices et les équinoxes.

Sur la face avant, la pièce dévoile quelques indications supplémentaires. Sur sa partie inférieure, la voûte céleste surplombe deux indicateurs hémisphériques doubles de part et d’autre. À gauche, la phase de lune de haute précision voyage à côté d’une échelle indiquant l’équation du temps. 

À droite, un double indicateur hémisphérique, symétriquement opposé à la phase de lune et à l’équation du temps, affiche la réserve de marche et ses dix jours d’autonomie à travers un dôme intérieur qui tourne sous une échelle fixe indiquant les minutes. L’aiguille rétrograde est positionnée au-dessus et pointe les minutes sur le pourtour de la pièce.

Conformément au temps astral, les heures défilent de manière concentrique autour du ciel nocturne sur un cadran de 24 heures placé sous le quartz transparent, à travers lequel il est visible. Pour une utilisation intuitive et une lisibilité optimale, l’aiguille des heures a été conçue pour remplir simultanément trois fonctions : elle indique l’heure, pointe vers le Nord pour faciliter la lecture des cartes et montre la voûte céleste à travers son périmètre de forme elliptique. Épousant les courbes du dôme en saphir, cette aiguille triple symbolise à elle seule l’étendue des savoir-faire de la Manufacture. De son élaboration et de ses nombreux et délicats ornements artisanaux à la virtuosité haute technologie de sa fabrication, la création de cette aiguille est un concentré de prouesses techniques toutes réalisées de main de maître par les artisans de BOVET 1822.

Enfin, l’aiguille des secondes, qui indique l’unité de base sur laquelle repose la précision de toutes les mesures du temps, est entraînée par le tourbillon volant double-face breveté.

Les dômes de la phase de lune et de la réserve de marche, ainsi que le celui en quartz laissant apparaître la voûte céleste, sont réglés par des paliers micrométriques variables brevetés composés de roulements en rubis. Ce mécanisme ingénieux est extrêmement économe en énergie et a déjà fait ses preuves dans le mouvement de la Récital 18 Shooting Star®.

 Le tourbillon double-face breveté qui régule la Récital 20 Astérium® est équipé d’un balancier à inertie variable. Les six viroles réparties sur la surface de la monture permettent d’affiner le réglage dynamique pour une chronométrie améliorée. Une fois achevé et ajusté, chaque balancier est soigneusement sélectionné et accouplé au spiral avec lequel il formera le meilleur duo possible. Avec la fabrication de balanciers et de spiraux traditionnels, les horlogers de BOVET 1822 ne cessent de repousser les limites de l’isochronisme et de la chronométrie. Les trois arches du pont de la cage en titane, toutes arrondies et polies à la main, protègent habilement le cœur du garde-temps. Leur design évoque la voûte gothique d’une cathédrale sans toit, ouverte sur la magie universelle de la mécanique stellaire.

Le balancier de la cage du tourbillon et l’index des secondes qui y est vissé sont au même niveau que la platine. Deux niveaux de ponts se déploient ensuite du centre de la cage du tourbillon. Les ponts supérieurs sont vissés sur la partie inférieure par des piliers polis à la main, qui assurent l’harmonie des volumes et attirent le regard. 

Enfin, les trois dômes surplombent l’ensemble du mouvement, offrant une vue panoramique sur le temps et l’espace avec poésie et originalité.

Le décor du mouvement, avec ses 771 composants, est à la hauteur de son ingéniosité et de l’innovation de sa structure. Pour une élégance infinie, les graveurs de la Manufacture ont choisi d’orner la surface des ponts et de la platine d’un ciselage subtil et délicat. La surface dévoile toute la finesse du grenage et l’éclat du motif bris de verre. En plus de contraster parfaitement avec la structure des angles polis qui dessinent les contours des ponts, elle garantit une lecture claire de la voûte céleste et du cadran arrière en saphir, tout en offrant à l’observateur admiratif une vue limpide sur l’architecture et la décoration du mouvement.

Ce garde-temps jouit d’une réserve de marche spectaculaire de 10 jours complets. Même si son réglage est très aisé, il est dommage de laisser s’épuiser un garde-temps d’une telle sophistication, c’est pourquoi M. Raffy a insisté pour allonger la réserve de marche.