Home
Ulysse Nardin

Freak One

Matière
Or rose, Titane
Bracelet
Caoutchouc
Boucle
Boucle déployante
Cadran
Pas de cadran, couvercle de barillet
Etanchéité
30 m
Taille
ø 44 mm
Epaisseur
12 mm
Mouvement
-
Mécanique à remontage automatique Echappement DIAMonSil
Réserve de marche: 90 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Tourbillon, Echappement spécial
Carrousel volant, Grinder System
Certification
Echappement DIAMonSil
Référence
2405-500-2A/3D
Lancement
03.2023
Collection
Freak
Prix TTC
65’000 CHF
Description

LA LÉGENDE CONTINUE

La collection Freak est la première et la plus éloquente expression de l’art horloger moderne, représentant une expertise mécanique de pointe et incarnant le savoir-faire réputé et audacieux de la Manufacture intégrée Ulysse Nardin. Grâce à son design disruptif et à ses composants techniques révolutionnaires, la Freak a brisé toutes les règles traditionnelles de l'horlogerie.

Lorsque la première Freak a été lancée en 2001, sous la houlette de Rolf Schnyder, le propriétaire anticonformiste de la Manufacture, et de l'horloger de génie Dr. Ludwig Oechslin, elle est apparue comme un iconoclaste improbable. En raison de ses trois caractéristiques emblématiques – pas de cadran, pas d'aiguilles et pas de couronne – un nom s’était imposé à Schnyder comme une évidence : Freak. C'était la première fois qu'un mouvement était déconstruit pour exprimer le temps par lui-même et, ce faisant, qu'un langage horloger totalement nouveau, célébrant la mécanique, voyait le jour. La Freak était également la première montre de l’histoire avec des roues d'échappement fabriquées avec du silicium, inaugurant ainsi l'ère de ce matériau révolutionnaire dans l'horlogerie.

Les principes clés qui définissent l'horlogerie du nouveau millénaire remontent à la Freak, la première hyperwatch de l’industrie : le concept d’un moteur mis en avant comme une forme d'art, d’un mouvement dévoilé et mis en vedette, et l’idée de transformer la lecture de l’heure en art cinétique. Ulysse Nardin a considéré la Freak comme un véritable laboratoire horloger avec plus de vingt brevets déposés pour la Freak et la technologie du silicium depuis 2001.

Ne ressemblant à aucun autre garde-temps - son design est dicté par la mécanique - et représentant une étape clé dans l'histoire de l’horlogerie, la Freak s'impose véritablement comme une expression très singulière de l'art de la mesure du temps et matérialise la capacité de la Manufacture indépendante Ulysse Nardin à repousser les limites de l'ingénierie de la Haute Horlogerie depuis 1846.

Cette année, Ulysse Nardin présente la Freak ONE, la quintessence de la collection Freak. Descendante directe de la Freak 2001, elle en reprend les trois caractéristiques emblématiques : pas de cadran, pas d'aiguilles et pas de couronne. La rotation observée est effectuée par le mouvement lui-même avec son iconique carrousel volant orbital tournant en une heure.

La Freak ONE, en titane DLC noir et or rose, incarne les designs les plus essentiels et les plus célèbres de la Freak, ainsi que les avancées technologiques réalisées au cours de ses 22 ans d'histoire.

NON CONVENTIONNELLE 

Alors que les montres mécaniques dissimulent leur mécanisme sous un cadran, la Freak n’a ni cadran, ni aiguille des heures, ni aiguille des minutes. À la place, son carrousel tourbillon volant, qui supporte le train de rouages et un oscillateur surdimensionné en silicium, indique les minutes en effectuant une rotation complète en 60 minutes, tandis que l’aiguille des heures est remplacée par un pointeur en forme de V avec traitement Super-LumiNova® fixé sur le barillet. Arborant un motif gravé soleillé noir, ce dernier effectue sa rotation en 12 heures. Bien qu’une montre mécanique traditionnelle soit dotée d’une couronne pour le réglage et le remontage, la Freak ONE en est dépourvue. Le concept même du mouvement permet de régler l'heure directement par la lunette et de remonter la montre par un mécanisme logé dans le fond.

DIAMonSIL

La Freak ONE est régulée par un oscillateur surdimensionné et un spiral en silicium battant à une fréquence de 3 Hz, ainsi que par un échappement traité DIAMonSIL. Cet innovant traitement de surface au plasma, qui associe silicium et diamant de synthèse, fut breveté et introduit sur la Freak pour la première fois en 2007, rendant le mouvement résistant aux chocs et aux frottements. 

GRINDER® SYSTEM

Le mouvement automatique de la Freak ONE dispose d’une réserve de marche de 90 heures. Son système de remontage breveté Grinder® a été conçu pour capturer la moindre énergie, même celle des plus petits mouvements du poignet. Son rotor est relié à un cadre équipé de quatre cliquets fournissant un double système d’impulsion angulaire, le rendant deux fois plus efficace que les systèmes de remontage classiques.

ENGAGEMENT

Ce garde-temps est également fidèle à l’engagement d'Ulysse Nardin pour un avenir plus durable. Il s'agit de la première Freak dotée d'un bracelet en caoutchouc intégré fabriqué à partir de trente pour cent de chutes de production. Ce bracelet souple et étanche améliore en outre l’ergonomie et le confort au porter de la Freak ONE.

Durability

Son bracelet en caoutchouc est composé à hauteur de 30% de chutes de production recyclées.