Home
Angelus

Chronodate Titanium green

Matière
Titane, Carbone
Bracelet
Titane incl. bracelet caoutchouc suppl.
Boucle
Boucle déployante
Cadran
Traité PVD vert fougère
Etanchéité
30 m
Taille
ø 42.50 mm
Epaisseur
14.25 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 60 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date, Chronographe
Référence
0CDZF.F01A.M009T
Lancement
03.2023
Collection
Chronodate
Prix TTC
24’900 CHF
Description

Références historiques et construction contemporaine ; Chronodate relie les époques. La collection opère une fusion entre Angelus, marque historique appartenant au patrimoine de l'horlogerie suisse, et Angelus, marque contemporaine, technique et ultradynamique.

En parallèle de cet hommage à son histoire, Angelus maintient ses standards de modernité et de confort avec un boîtier multi-structures et multi-matières. Le calibre est logé à l'intérieur d'un conteneur en composite carbone ; lui-même ceint dans une carrure de titane. Cette superstructure modulaire a été développée pour jouer avec plusieurs matières. Elle est faite d’éléments aux lignes tendues, inclinées, biseautées qui sont dans la même mouvance esthétique que celle de plusieurs garde-temps Angelus.

Le choix d'un chronographe est un rappel aux origines, puisqu'Angelus en a été un fabricant de premier ordre dès les années 1930. Les montres étaient de diamètre réduit, comme le dictait le goût de l'époque. Dans ces dimensions modestes, les compteurs ressortaient comme particulièrement grands et lisibles et il est donc naturel qu'Angelus propose aujourd’hui Chronodate avec des compteurs imposants, permettant une lisibilité optimale. Ces compteurs sont posés sur un cadran d’une subtile nuance verte dite « fougère ». Tous sont ponctués de grands chiffres arabes en applique, garnis de Super-LumiNova.

A l'intérieur de la collection Chronodate se trouve le mouvement de chronographe Angelus, le calibre A-500. Son format affiche la petite seconde à 9 heures et le compteur de chronographe de 30 minutes à 3 heures. En périphérie, un dateur à aiguille fait le tour du cadran en hommage à la première Angelus Chronodate de 1942. Cadencé à 4 Hz, le calibre A-500 opère grâce à une roue à colonnes et un embrayage horizontal permettant de garder une certaine finesse. Son remontage automatique est assuré par une masse oscillante en forme de « A » majuscule surplombant une étoile - emblème de Angelus représentant une cloche et son battant.