Home
Habring2

Chrono-Felix Top-Second

Matière
Acier
Bracelet
Textile
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Métal laqué noir avec Superluminova©
Etanchéité
30 m
Taille
ø 38.5 mm
Epaisseur
11 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 48 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Chronographe
Top Seconde
Référence
Chrono-Felix Top-Second
Lancement
06.2023
Collection
Chrono-Felix
Prix TTC
7’850 CHF
Description

Manufacture horlogère Habring² : « une naissance foudroyante » dans la famille Felix

La renaissance d'une complication :

Chrono-Felix Top-Second

Völkermarkt. La fructueuse famille Felix, de la manufacture horlogère carinthienne Habring², s'est agrandie. On pourrait, effectivement, parler d'une « croissance foudroyante », car le nouveau modèle Chrono-Felix Top-Second laisse apparaitre, toutes les 2,5 secondes un petit éclair. Ce qui donne l’impression qu’il s’agit d’une lumière clignotante, pourtant à l'intérieur du Chrono-Felix Top-Second tout exclusivement mécanique. Nous allons tout vous expliquer, et également vous dévoiler le secret de la petite lampe magique qui, en réalité, n'en est pas une.

Avec le lancement du chronographe Top Second, la manufacture Habring² perpétue sa tradition et fait renaître des montres à complications que l'on croyait oubliées. Par le passé, la seconde « sautante » tout comme la « foudroyante » en faisaient partie et, à moins d’aller fouiller dans de vieux catalogues des fabricants, on n'avait guère plus entendu parler de la complication Top Second depuis des décennies. En fait, le Top Second a été introduit, à l'origine dans les années 1960, par le fabricant suisse Mondia, qui par la suite a été rachetée par Zenith, ce qui a engendré la disparition progressive du nom du fabricant et de la complication sur le marché. Toutefois, aujourd’hui encore, on trouve des pièces de collection avec cette présumée seconde clignotante.

Mais comment fonctionne l'affichage qui apparaît toutes les 2,5 secondes ? Un coup d'œil à l'intérieur du garde-temps nous permet de découvrir le mécanisme du mouvement manufacturé A11FC. On y voit une petite hélice rotative dotée de deux pales. Toutes les 5 secondes, celle-ci fait un tour complet, et puisqu'il y a deux pales, provoque toutes les 2,5 secondes un signal sur le cadran à 9 heures. Le compteur 30 minutes du chronographe se trouve à 3 heures.

Le nouveau membre de la famille Felix présente plusieurs avantages très pratiques : grâce au Top Second, il n’est plus nécessaire d’avoir une seconde ordinaire à 9 heures. Le cadran est donc plus harmonieux. Un simple regard permet de voir que la montre fonctionne.

On pourrait également désigner le Chrono-Felix Top-Second comme étant le petit frère technique de la Felix Foudroyante. Ce modèle Habring² combine la seconde foudroyante (une aiguille tourne une fois par seconde sur un cadran auxiliaire et donne à l'amateur de montres une impression de dynamique mécanique) et la seconde sautante. Le Chrono-Felix Top-Second est donc une version allégée de la Foudroyante.

Reste à savoir ce que le fier porteur de ce modèle peut faire en 5 secondes (2 x 2,5 secondes), le temps que l’hélice fasse un tour complet. Le nouveau modèle Felix mesure le temps, comme il se doit pour un chronographe, mais, il semblerait selon la coach en motivation, Mel Robbins que le rythme de 5 secondes peut aider à la gestion du temps. Elle recommande un compte à rebours intérieur, lorsqu'on n'a tout simplement pas envie de faire des choses désagréables. Cette astuce fonctionne de la manière suivante : on décide, par exemple, d'avoir une conversation téléphonique désagréable qu'on a jusqu'ici toujours repoussée. On compte alors à rebours : 5,4,3,2,1 et on compose le numéro sur le téléphone portable. Il est dit que le compte à rebours de 5 secondes active le cortex préfrontal. Cette région du cerveau est responsable des décisions conscientes.

Ainsi, le Chrono-Felix Top-Second pourrait, peut-être, même finir par devenir un coach qui fait tic-tac.