Accueil
Urwerk

UR-106 Flower Power

Boîtier
Acier, Titane
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Sertissage
Lunette, boîtier, cadran, boucle
Etanchéité
30 m
Taille
35 x 49.4 mm
Epaisseur
14.45 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 42 h, 28'800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Phases de lune
Référence
UR-106
Année
2017
Collection
106 / Série limitée à 11 exemplaires
Prix HT
98'000 CHF
Description

L’amour fou au premier regard

Le coup de foudre, cet amour instantané, celui qui vous fait briller les yeux, vous fait battre le cœur un tempo plus vite, celui qui décuple vos sens et vous rend la vie plus intense. C’est de cela dont parle la UR-106 dans sa version Flower Power, une édition limitée de 11 pièces. Bien sûr, c’est une URWERK. Bien sûr, elle est complexe. Bien sûr, c’est une pièce de Haute Horlogerie. Mais cette UR-106-là est surtout belle, désirable et addictive.  Zoom sur une pièce de joaillerie mécanique florale.

Il est toujours difficile de trouver les qualificatifs justes pour décrire les montres URWERK. Des créations de Haute Horlogerie pour le moins originales. Ce qui est certain, c’est qu’elles ont toutes ce petit grain de folie qui les différencient du lot. La UR-106 Flower Power ne fera pas exception. Voilà le mariage heureux de l’acier et du diamant, de la technique et de la douceur, de la dexterité manuel et de la précision mécanique.

Le boitier de la UR-106 Flower Power accueille pas moins de 239 diamants de qualité Top Wesselton pour un total de 2.53 carats (couronne comprise). C’est la maison Magnin sise à Genève, spécialisée depuis 1959 dans l’habillement horloger qui en a supervisé l’exécution. « Une des difficultés majeures de ce sertissage vient de la complexité du boîtier. Nous sommes partis d’une pièce monobloc taillée dans l’acier, un métal particulièrement dur et difficile à travailler. Nous devions paver le pourtour de la glace, un arrondi bombé et convexe et sa frise extérieure. Nous avons recherché, taillé et ordonné les pierres appropriées pour un pavage en mode crescendo » explique Patrick Magnin, le CEO.
Passer une fine soie sur cette pièce incrustée de diamants et le tissu glissera en toute fluidité sur le boîtier, voilà le plus cruel et le plus intransigeant des tests que la UR-106 Flower Power réussit sans coup férir. Car une pièce joaillère répond à des critères draconiens. L’effort, les heures de travail accomplies se doivent d’être imperceptibles. Les pierres précieuses épousent la matière, elles ne sont pas contraintes, à peine tenues, mises en lumière au creux du métal.

A ce travail d’apparat du boîtier vient s’ajouter le bel ouvrage effectué sur le carrousel même de la UR-106 Flower Power.  Martin Frei, co-fondateur de la maison URWERK et chef designer nous dit « Dès le lancement de la ligne 106 en 2015, j’ai rêvé à ses différentes variantes. Jouer avec les diamants, avec la lumière est un de mes plus grands plaisirs. Nous avons longuement travaillé avec notre ingénieur sur les croquis des fleurs de cette pièce. Nous avons procédé à différents essais sur des maquettes de cire avant d’enfin parvenir au résultat escompté. Chaque fleur fut alors fondue dans l’or gris avant d’être sertie puis montée sur le carrousel.»

Une fleur de Lotus sert de pivot à l’indication satellite de cette UR-106.  Une fleur délicate qui accueille pas moins de 30 brillants tous ajustés par la main experte du joailler. L’unique indice qu’il s’agit là d’un élément aussi esthétique que technique se cache au cœur du motif, une vis horlogère aux finitions parfaites. Trois ornements d’or et de diamants complètent ce tableau bucolique. Composés chacun de cinq pétales sertis, ils s’insèrent délicatement entre les satellites des heures. Ces trois fleurs sont une respiration dans ce carrousel en perpétuelle rotation. Des fleurs que l’horloger a su apposer délicatement sur le mécanisme pour en garantir l’équilibre fragile.

L’indication du temps sur la UR-106 Flower Power est une nouvelle variation autour des heures vagabondes si chères à URWERK. Elle se compose de trois satellites porteurs chacun de 4 index. L’un après l’autre, ils défileront le long du chemin des minutes pour indiquer le temps de façon analogique et digitale. Une phase de lune vient parachever le cadran de la UR-106. « Nous avons apporté un soin tout particulier aux moindres détails de la UR-106. Nous avons mis 18 ans à parfaire cette idée et nous n’avons accepté aucune concession. Le carrousel et ses satellites ont été patiemment satinés et sablés à la main, chaque index des heures et des minutes est peint par nos soins, la découpe du chemin de la minute d’une finesse extrême sort de nos ateliers, le bleu de la phase de lune emprunté au lapiz lazuli a été sélectionné parmi des centaines d’autres, la découpe du lotus au dos de la pièce est telle que Martin l’a dessinée. »

Le résultat est à la hauteur des efforts consentis. Provoquera-t-il tel qu’espéré cet amour instantané, celui qui vous fait briller les yeux, vous fait battre le cœur un tempo plus vite, celui qui décuple vos sens et vous rend la vie plus intense?