Accueil
Parmigiani Fleurier

Tonda Calendrier Annuel

Boîtier
Or rose
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
30 m
Taille
ø 40 mm
Epaisseur
5.5 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 50 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date, Jour, Mois, Phases de lune
Référence
PFC272-1002401-HA1442
Année
2017
Collection
Tonda
Prix TTC
29'600 CHF
Description

Vidéo

Tonda Calendrier Annuel

Les quantièmes annuels et lunaires sur un même cadran

« Le calendrier est un système élaboré par les hommes pour être en adéquation avec les saisons et les phases de notre planète. La rotation terrestre autour du soleil les impose, nous les recensons avec le respect d’un observateur émerveillé. Le calendrier annuel et sa phase de lune sont le reflet de l’ordre cosmique qui nous régit. »  Michel Parmigiani

Parmigiani Fleurier présente la Tonda Calendrier Annuel, une pièce qui relate la passion de Michel Parmigiani pour les quantièmes. C’est pour lui faire honneur que la manufacture développe le calibre PF339, renfermant un quantième annuel rétrograde ainsi qu’une phase de lune de précision. Ces deux complications conjointes, font de la nouvelle Tonda Calendrier Annuel, une pièce horlogère qui est tournée résolument vers l’astronomie et la retranscription des révolutions terrestres autour du soleil et par rapport à la lune.

La date rétrograde

Toute la beauté du Quantième Annuel Rétrograde réside dans le fait que son usager garde un point de contact par an avec sa montre.  En effet, la date s’ajuste automatiquement avec la variation de longueur des mois – qu’ils aient 30 ou 31 jours – mais elle compte 29 jours pour le mois de février quelle que soit l’année en cours. C’est ainsi qu’une fois par année, ou plutôt trois fois tous les quatre ans à la fin de février, le porteur de la Tonda Calendrier Annuel peut détacher sa montre de son poignet et reprendre contact avec son mécanisme subtil en réglant la date manuellement. Il la laisse ensuite suivre son tracé sans fautes pendant les 365 jours suivants. L’indication rétrograde de la date n’entrave jamais la lecture des phases lunaires à 6 heures mettant cette complication très poétique à l’honneur. Le jour de la semaine et le mois sont indiqués sur des guichets à 9 heures et 3 heures respectivement pour une clarté de lecture parfaite.

La phase de lune précision

La phase de lune de la Tonda Calendrier Annuel vient compléter les indications du quantième. Elle est dite « lune de précision » parce qu’elle ne demande qu’une correction tous les 122 ans – une exactitude remarquable qui implique de compenser le décalage entre un cycle lunaire classique (29 jours et 12 heures) et le cycle lunaire réel (29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,8 secondes). La Tonda Calendrier Annuel affiche deux représentations de la lune – vue pour l’hémisphère Nord et Sud de la terre – dans un souci de correspondre à la situation géographique de n’importe quel porteur. Le compteur de lune et les pastilles de lunes en or rose massif se détachent d’un ciel en verre aventuriné qui évoque poétiquement, le scintillement d’une galaxie remplie d’étoiles.

Nouvelle esthétique

Par rapport à sa prédécesseur, la Tonda Quator née en 2011, la Tonda Calendrier Annuel se distingue par une recherche de sobriété et de clarté de lecture. Les designers ont augmenté l’ouverture de la lunette afin de laisser visible une partie maximale du cadran. La minuterie et les indexes sont extérieurs permettant un aspect aérien ainsi que la précision de lecture du temps. Les chiffres de la date rétrograde sont internalisés et ils bordent les compteurs de jours et de mois avec harmonie. Le cadran se construit en multi-niveaux et cette tridimensionnalité entre les différents compteurs lui donnent son relief et sa richesse. Les aiguilles sont plus fines et allongées qu’auparavant, bien que leurs proportions répondent infailliblement au nombre d’or qui est cher à Michel Parmigiani. La Tonda Calendrier Annuel se présente en deux exécutions : un boîtier or rose assorti d’un cadran blanc grené – spécialité de la manufacture ; un boîtier or blanc avec son cadran noir opalin.

Le calibre PF339 développe et mafacture en interne

Sur la base de son mouvement automatique PF331, Parmigiani Fleurier a développé le calibre PF339 doté d’un module additionnel dévolu au Quantième Annuel Rétrograde et à sa phase de lune de précision. Ce mouvement automatique dont la réserve de marche est de 50 heures, a la particularité de renfermer un double barillet monté en série. Ceci permet de stabiliser la distribution d’énergie afin qu’elle soit transmise au régulateur avec un niveau constant. La décoration du mouvement répond à des standards de Haute Horlogerie avec des ponts anglés main et décorés côtes de Genève et une masse oscillante en or rose massif, décorée avec un guilloché grain d’orge. La bienfacture de la Tonda Calendrier Annuel est exemplaire, jusqu’aux moindres détails, mêmes ceux qui demeurent cachés.

Parmigiani Fleurier

Du nom de son fondateur, horloger-restaurateur Michel Parmigiani, la Maison de haute horlogerie voit le jour en 1996 à Fleurier dans le Val-de-Travers, en Suisse. L’indépendance que lui confère son pôle horloger se traduit par un processus de fabrication intégralement maîtrisé et une liberté de création unique. Depuis vingt ans, la signature de Parmigiani Fleurier habite des garde-temps qui suscitent le respect et s’inscrivent dans une tradition horlogère. Ils sont la somme d’une vie, celle de Michel Parmigiani, du talent de ceux qui l’accompagnent, et de la relation privilégiée que la Manufacture entretient avec les chefs d’œuvre du passé pour imaginer l’avenir avec audace.