Accueil
Seiko

Réédition la première montre de plongée - Édition limitée

Bracelet
-
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
200 m
Taille
ø 39.9 mm
Epaisseur
14.1 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 50 h, 28'800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date
Référence
SLA017
Année
2017
Collection
Prospex / Série limitée à 2'000 exemplaires
Prix HT
3'450 CHF
Description

Une réédition de la toute première montre de plongée japonaise, créée par Seiko

La réputation des montres de plongée Seiko résulte d’une longue tradition d’innovations qui s’étend sur plus de 50 années au cours desquelles Seiko a inventé un grand nombre de fonctionnalités, aujourd’hui considérées comme des normes. En effet, les normes ISO reposent en partie sur certains aspects des montres de plongée Seiko. Plusieurs inventions de Seiko, telles que le bracelet à soufflets, l’utilisation du titane pour la boîte et les aiguilles extra-larges, ont contribué à définir ce que doit être une montre de plongée, et ce dans le monde entier.

En 1965, année de production de la première montre de plongée Seiko, premier modèle jamais produit au Japon, les montres offraient rarement une étanchéité jusqu’à de grandes profondeurs. Ce modèle équipé d’un calibre mécanique automatique était étanche jusqu’à 150 m. Conçue pour une fiabilité et une lisibilité optimales dans les environnements les plus difficiles, cette montre a été choisie pour accompagner l’expédition antarctique japonaise dans ses missions de recherche de 1966 à 1969. L’importance de cette montre est néanmoins allée bien au-delà de la satisfaction des besoins des explorateurs de l’Antarctique. La plongée de loisirs était alors en plein essor et la montre n’a pas tardé à séduire un public beaucoup plus large. Seiko a alors entamé une démarche de perfectionnement continu, qu’elle poursuit encore aujourd’hui dans l’optique de produire des montres de plongée résistantes, précises et parfaitement sûres.

La nouvelle Prospex reste fidèle à l’esthétique du modèle classique de 1965, mais intègre des technologies pionnières dans sa réédition. Elle arbore le calibre 8L35 spécialement créé pour la plongée et elle est fabriquée par des maîtres-horlogers Seiko dans notre studio horloger Shizuku-ishi de Morioka, au nord du Japon. La montre reste presque parfaitement fidèle à l’original, comme l’attestent les index embossés en 3D qui se détachent en relief mais restent parfaitement intégrés au cadran, le point lumineux à douze heures, la boîte plate et la lunette fine. La boîte est presque identique à celle du modèle original, mais son diamètre est plus large de 1,9 mm.

Tout en restant fidèle à l’esthétique du modèle de 1965, cette montre est dotée de fonctionnalités encore supérieures. Surmontée d’un verre saphir bombé et étanche jusqu’à 200 mètres pour une plus grande fiabilité, elle est montée sur un bracelet en silicone qui permet de la porter aussi bien à même la peau que par-dessus une combinaison de plongée. Sa résistance est également accrue grâce au revêtement anti-éraflure qui protège la montre. Ce chef-d’œuvre assemblé et ajusté à la main est disponible en édition limitée à 2 000 exemplaires.