Accueil
Patek Philippe

Quantième Annuel pour dame réf. 4936G

Bracelet
-
Boucle
-
Mouvement
-
Référence
N/A
Collection
-
Description

L'heure est à la femme

Montre technique, la Réf. 5035 de 1996 était conçue avant tout pour les poignets masculins. Mais le Quantième Annuel s'est également taillé un franc succès auprès du public féminin, séduit par son ingéniosité, sa simplicité d'emploi et son élégance sobre. Pour répondre aux voeux des femmes, toujours plus attirées par les prouesses mécaniques, Patek Philippe décline désormais le Quantième Annuel dans une version exclusivement féminine qui allie le meilleur de deux mondes: la sophistication technique et le raffinement du décor. La nouvelle Réf. 4936 conserve le diamètre d'origine du Quantième Annuel: 37 mm. Mais son habillage de diamants et de nacre lui donne une touche de féminité, de luxe et de sensualité qui la pare d'une nouvelle personnalité. Comme ces classiques de la garde-robe masculine – smoking, saharienne, chemises – qui ont pris une nouvelle allure, un nouveau chic, un nouvel attrait lorsqu'elles ont été repensées et réinterprétées pour les femmes.

Un habit de lumière

Décliné en or 18 carats jaune ou gris, le boîtier de la Réf. 4936 possède une lunette ornée de 156 diamants ronds Top Wesselton Pur. Détail très raffiné: les diamants sont placés en quinconce sur deux rangs de taille inégale, sertis avec tout le savoir-faire des maîtres-joailliers de la manufacture. Les cadrans sont en nacre naturelle: nacre blanche sur la version en or jaune, nacre noire de Tahiti – un décor rare et précieux – sur la version en or gris. Les cadrans auxiliaires du jour et du mois sont également en nacre, cerclée d'une bague en or. Un beau jeu de reflets et de chatoiements qui fait de chaque cadran une création unique. L'heure est rythmée par des chiffres romains appliques et par d'élégantes aiguilles «feuille» en or avec revêtement luminescent. Les phases de lune s'affichent dans une découpe originale à 6h, au-dessus du guichet de la date. Le dessin de la couronne, sertie de 14 diamants, a été étudié pour le confort du poignet féminin. Le bracelet en alligator cousu main est proposé en deux couleurs délicates: champagne mat pour l'or jaune, gris brillant sur l'or gris. Il est équipé d'une boucle à ardillon en or 18 carats. Le mouvement mécanique à remontage automatique, honoré du prestigieux Poinçon de Genève – comme tous les mouvements mécaniques Patek Philippe – dévoile ses finitions soignées à travers le fond en saphir transparent.