Accueil
Harry Winston

OPUS V

Boîtier
-
Bracelet
-
Boucle
-
Mouvement
-
Référence
N/A
Collection
-
Description

FACE
Mouvement mécanique excentré avec affichage satellite des heures et aiguille rétrograde des minutes sur un compteur à 120°
Indication de la réserve de marche (122 heures)
Indication du jour et de la nuit

DOS
«Service indicator» - compteur de fonctionnement du mouvement sur 5 ans
Vis de réglage de la raquette

Protège-couronne à cliquet avec «dégagement papillon»
Boîte vissée par quatre vis spécialement conçues
Etanchéité: 30 mètres

EDITION LIMITEE
45 pièces en or rose
45 pièces en platine 950Pt
7 pièces en platine 950Pt serties de diamants blancs pleine taille (qualité: IF à VVS / couleurs: D, E, F)
3 pièces en platine 950Pt serties de diamants blancs taille baguette (qualité: IF à VVS / couleurs: D, E, F)

OPUS 5 INVENTE «L'HEURE SATELLITE»...
L'affichage des heures d'Opus V est une première mondiale. Son secret tient en grande partie dans trois petits plots disposés en satellites sur un système en trois dimensions laissant apparaître en permanence trois heures sur le cadran. Chaque plot portant quatre chiffres, deux axes de rotation sont nécessaires pour afficher les 12 heures: le premier, central, permet à chaque chiffre d'heure de «passer» devant le compteur des minutes en entraînant l'aiguille rétrograde; le second permet de découvrir les quatre chiffres en fonction de la première rotation.

LE MOUVEMENT: EN TOUS POINTS ETONNANT ET REMARQUABLE
La première particularité du mouvement mécanique d'Opus V est d'être asymétrique. Une réponse technique au défi que constituait l'épaisseur du système à satellites. Là où un mouvement ordinaire anime seulement 2 ou 3 aiguilles, celui d'Opus V entraîne des éléments en trois dimensions. Les pièces ont donc été usinées dans un alliage spécial, l'arcap, extrêmement résistant et stable.

Le roulement à billes, sur lequel est fixée l'aiguille rétrograde des minutes, est une prouesse technique. Il combine en effet deux difficultés extrêmes: un diamètre très supérieur à la moyenne (en horlogerie) et une épaisseur infime. Cette aiguille devant parcourir un très long chemin (120°) pour revenir à zéro, elle est ramenée par un ressort de traction à la fois extrêmement fin et très résistant, s'armant à l'aide d'une bague fixée sur le roulement à billes. Le système à satellites, en tournant, prend l'ensemble de la bague. Lorsque l'aiguille atteint le chiffre 60, une double étoile est libérée qui libère à son tour le ressort, et ainsi de suite.

LES DESSOUS D'UN MOUVEMENT BRILLANT...
Le mouvement d'Opus V recèle une autre finesse technique qu'il a fallu «inventer» du fait de son architecture même: 3 ressorts (couplés aux 3 plots) permettent non seulement, en actionnant la couronne, d'inverser le sens de rotation du système afin de faire reculer les heures, mais aussi d'absorber le choc du retour de l'aiguille des minutes. A l'extrémité fixée sur l'axe central, chacun des plots a la forme d'une croix de Malte afin que la rotation se fasse sans aucune friction. En outre, les finitions revisitent l'horlogerie traditionnelle du 18e siècle pour la projeter dans le 21e siècle. Ainsi, le centre et le pourtour du système sont microsablés afin d'éviter une trop grande diffusion de la lumière et de favoriser la lecture. Ces deux surfaces sont également diamantées, c'est-à-dire polies à l'aide d'une fraise en diamant pour un rendu proche du miroir. Les plots et les aiguilles sont satinés et diamantés.

RESERVE DE MARCHE...
Petit clin d'oeil, la réserve de marche de 122 heures de ce mouvement mécanique est indiquée, à la manière d'une pile, dans un compteur entre 10h et 11h, par un «+» quand le mouvement est remonté au maximum et un «-» lorsqu'il est «déchargé».

... ET INDICATION DU JOUR ET DE LA NUIT
Les 3 plots n'indiquant que les chiffres 1 à 12, Opus V indique, dans un compteur situé entre 7h et 8h, à quel moment du jour ou de la nuit correspond l'heure affichée.

AU DOS, DEUX GRANDES PREMIERES...
Felix Baumgartner a eu l'idée d'intégrer au dos de la montre, en première mondiale, une fonction qui permet au porteur de savoir quand il devra soumettre sa montre à un service: le «service indicator», gradué de 0 à 5 ans. Fonctionnant lorsque la montre est effectivement portée, il n'a aucune incidence sur la validité de la garantie.
Autre grande première: le réglage fin. Grâce à une petite vis permettant d'ajuster la raquette, le porteur peut régler l'avance et le retard de la montre (± 30 secondes).

LE PROTEGE-COURONNE: UN MECANISME INGENIEUX.
La couronne d'Opus V se dissimule derrière une petite pièce ingénieuse à cliquet qui bascule vers le haut, exactement comme la portière papillon d'une voiture de course. Une autre première qui ajoute à l'architecture asymétrique si particulière de la montre.