Accueil
Habring2

Jumping Second Pilot

Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
50 m
Taille
ø 42 mm
Epaisseur
12.5 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 48 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Année
2013
Prix HT
4'000 CHF
Description

La montre aviateur à seconde sautante : petite complication – grande impression

Les modèles à seconde centrale sautante ont depuis 2005 trouvé leur place dans la  collection Habring². Cette complication plutôt inhabituelle représente comme aucune autre les valeurs fondamentales de la marque: simplicité, fiabilité. A ces débuts en 2005 la marque emploie des calibres Chezard des années 50 pour cette complication. Ces derniers seront remplacés en 2007 par le calibre A07 développé en interne sur une base Valgranges ("A" pour "Austria" suivi de l’année de première production). Maria et Richard Habring remirent ainsi au goût du jour cette petite complication connue depuis plus de 200 ans. Le calibre actuel, A09S, fabriqué en interne sur la base du prédécesseur ETA, représente désormais l’épine dorsale de la gamme avec le mouvement atypique de la trotteuse.

Les Habring sont restés fidèles à leurs principes et ont conçu leur "seconde morte", à l’inverse des autres fabricants, aussi simplement et efficacement que possible. La conception brevetée nécessite seulement 4 ou 7 pièces (selon la manière de compter) permettant une fiabilité à toute épreuve.

Même si l’indication de la seconde sautante avait été l’objet de recherches et d’expériences à l’époque d’Abraham Louis Breguet, la plupart des conceptions connues datent des années 50. L’avantage d’une seconde sautante en comparaison à une trotteuse classique est la lecture exacte de la seconde. Un atout majeur pour les montres militaires et d’aviateur ainsi que pour les fameuses « doctors watches » (dont le cadran spécifique permet de calculer précisément les pulsations cardiaques du patient). Il semblait donc logique de réinterpréter le célèbre look Habring² avec la seconde sautante pour créer la "montre aviateur".

Le nouveau cadran noir mat avec ses chiffres caractéristiques luminescents, couplé au boîtier en acier inoxydable entièrement satiné, rappelle le design des montres d’aviateurs des années 40 et 50. Bien que la protection contre les champs magnétiques autrefois nécessaire ne soit plus de rigueur, elle est néanmoins disponible sur demande. En effet un développement aboutira en 2014 au sein de la manufacture Habring². Les composants de l’échappement antimagnétique conformes à l’échappement à ancre suisse seront fabriqués à partir de matériaux non ferreux. Il ne sera plus nécessaire d’équiper la montre d’un blindage antimagnétique comme auparavant. Ainsi l’utilisateur pourra  toujours admirer le mouvement à travers la glace saphir du fond de boitier.