Accueil
Arnold & Son

Globetrotter

Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
30 m
Taille
ø 45 mm
Epaisseur
17.23 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 50 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Heures du monde
Référence
1WTAS.S01A.D137S
Année
2018
Collection
Instrument Collection
Prix TTC
16'047 CHF
Description

Globetrotter - Arnold & Son

Avec la montre-bracelet Globetrotter, Arnold & Son réinvente la complication Worldtimer en trois dimensions.

Entre le XVIIIe et le XIXe siècle, Arnold & Son s’est forgé un nom en créant quelques-uns des chronomètres de marine les plus précis de l’époque. Utilisés non seulement pour indiquer l’heure, mais aussi comme instruments de navigation pour déterminer la longitude, ils permettaient de savoir où l’on se trouvait  tout au long du voyage. Accompagnant James Cook dans  sa traversée de l’océan Pacifique ou Sir John Franklin dans sa troisième et fatale expédition à travers les eaux glaciales du nord du Canada en 1845, les chronomètres Arnold & Son ont participé à des voyages extraordinaires, ainsi qu’à l’expansion du commerce maritime.

Les temps ont changé depuis que les chronomètres servaient à calculer la longitude ; les besoins du voyageur moderne aussi. C’est pourquoi Arnold & Son a créé un garde-temps pour l’aventurier d’aujourd’hui, qui navigue entre les fuseaux horaires : la Globetrotter. Hommage aux chronomètres de marine haute précision fabriqués par John Arnold et son fils vers la fin du XVIIIe siècle, la Globetrotter, qui fait partie de la collection Instrument d’Arnold & Son, a réinventé la fonction Worldtimer en trois dimensions.

Surplombé par un grand pont central arqué qui traverse tout le diamètre de la montre, le cadran à heures du monde en trois dimensions de la Globetrotter occupe le devant de la scène. Avec 45 millimètres de largeur et 17,23 millimètres de hauteur totale, la Globetrotter sert d’écrin à l’un des cadrans à heures du monde 3D rotatifs pour montre-bracelet les plus grands du monde.

La Globetrotter offre une représentation exquise et détaillée de l’hémisphère nord de notre planète, comme si l’on se tenait directement au-dessus du pôle Nord. Les différentes textures des océans et les formes des continents sont obtenues sur la surface d’une pièce de laiton de forme hémisphérique au moyen d’un procédé de gravure chimique et d’un cache. Dans un second temps, les surfaces supérieures sont polies. Les zones montagneuses sont sablées pour donner de la profondeur et les océans laqués à la main en différentes nuances de bleu. Pour finir, la pièce centrale de ce produit tout entier est recouverte d’une couche de laque transparente puis polie. Le résultat de ce travail est un cadran hémisphérique riche en détails réalistes.

Le cadran de la Globetrotter, qui semble flotter au-dessus d’un indicateur à chiffres romains en opaline blanche argentée pour l’aiguille des heures et d’un anneau avec finition brossée circulaire pour les minutes, est recouvert d’un disque en verre saphir. Ce dernier est décomposé en 24 heures, fixé lui aussi au pont qui surplombe l’hémisphère. Complètement transparent entre 6 h 00 et 18 h 00 et assombri par un traitement métallique de 18 h 00 à 6 h 00, le disque sert d’indicateur de jour et de nuit. L’hémisphère effectue une rotation complète toutes les 24 heures présentant à tour de rôle chaque fuseau horaire en face du disque saphir. Facile à lire et à régler, la Globetrotter dispose d’une couronne à trois positions. La première position sert à remonter le  mouvement mécanique à la main, la deuxième (aiguille des heures) à régler l’heure locale par saut d’une heure, et la position finale sert à régler le tout ensemble, à savoir  les aiguilles des heures et des minutes ainsi que l’heure universelle. Toutes ces corrections peuvent se faire dans les deux sens.

Pour ne pas distraire le regard du cadran de la Globetrotter, les aiguilles des heures et des minutes, en acier bleui, sont placées sous l’hémisphère, comme si elles gravitaient à sa périphérie. Pour une meilleure lisibilité, les aiguilles sont remplies de laque rouge. La Globetrotter est logée dans un boîtier en acier inoxydable d’un diamètre de 45 millimètres et d’une épaisseur de 17,2 millimètres si l’on inclut le dôme de verre saphir. Sans le dôme, son épaisseur est de 10,4 millimètres. Le calibre A&S6022 de la Globetrotter, entièrement conçu et fabriqué par Arnold & Son, dispose d’un système de remontage automatique avec un rotor central orné d’un motif guilloché et traité ADLC noir. Totalement remonté, le mouvement offre une réserve de marche de 45 heures. Le mouvement, traité NAC gris, se distingue par sa finition Haute Horlogerie avec angles polis, perlage fin et Côtes de Genève rayonnantes.

Avec la Globetrotter, Arnold & Son démontre de manière magistrale son sens esthétique unique et son savoir-faire technique, alliant le génie de la Haute Horlogerie à la compétence artisanale pour fabriquer une montre Worldtimer à nulle autre pareille.