Accueil
Tsu's

De Poussière à Poussière

Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
30 m
Taille
ø 42 mm
Epaisseur
11.8 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 42 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes
Référence
T2218F
Année
2019
Collection
Thriving Planet / Série limitée à 1 exemplaire
Prix TTC
24'300 CHF
Description

Vidéo

Le temps scellé dans une montre

La planète sur laquelle nous vivons a toujours été un objet de fascination pour l’homme en raison de ces paysages magnifiques et de la richesse de sa biodiversité. La légende de la vie commence il y a de cela près de 4,28 milliards d’années, alors que des organismes unicellulaires sont apparus dans l’océan primaire. Puis vint le Crétacé, âge géochronologique le plus mystérieux, dominé par les dinosaures et dont la fin fut soudaine.

Tirant son inspiration dans cet événement brutal, le graveur Tsu Ifan a créé la collection « de Poussière à poussière d’une planète prospère » dans laquelle, une version miniature du squelette complet d’un tyrannosaure est représenté sur un cadran shakudo1 tel qu’il l’était lorsque les archéologues l’ont inhumé, enterré sous plusieurs couches de terre depuis 66 millions d’années. Recouvert d’un placage or 24 carats, l’artiste a sculpté chaque partie du squelette dans les moindres détails à une échelle aussi réduite que possible. Le graveur a fait preuve d’une précision absolue lors de la reproduction du squelette de sorte que vous pouvez littéralement compter les 70 vertèbres qui composent la colonne vertébrale du dinosaure du cou à la queue. Au fil du temps, les créatures un temps considérées comme prédateurs deviennent à leur tour des proies. Pourtant, ce qui est né poussière redeviendra inévitablement poussière. Même les dinosaures, qui furent jadis une espèce si prospère, n’ont pu échapper au destin auquel ils étaient voués aux côtés de 75% des autres espèces dans le monde lors de l’extinction du Crétacé tertiaire, ne laissant derrière eux que leurs squelettes fossilisés que l’artiste reprend comme thématique de son chef d’oeuvre afin de rappeler l’écoulement du temps.

Sous le fond en saphir se cache un mouvement de pointe racontant une histoire inédite. Les bords incrustés d’or 24 carats divisent la surface en trois zones, telles des failles sismiques. Avec un peu de patience, vous pourrez découvrir dans une zone un crâne de tricératops parmi les fines courbes formées par les herbes sculptées, tandis que sa mâchoire fracassée repose dans une autre zone près d’une empreinte de tyrannosaure.

Ces dinosaures étaient-ils les restes d’un festin de carnivores ? Ou bien, ont-ils été victimes de la catastrophe qui a tué toute l’espèce ? De la cendre à la cendre, de la poussière à la poussière. Seul le temps qui s’écoule par la roue d’échappement reste inchangé.

Le bracelet en cuir de la montre représente la peau des griffes de l’aigle, maître du ciel des temps modernes. Va-t-il continuer à prospérer, ou sera-t-il à son tour une nouvelle victime du temps ? Seul le temps permettra de le dire…
 

1 Alliage principalement composé de cuivre et d’or qui selon sa composition et sa texture peut se patiner dans une couleur foncée entre marron, bleu et noir.