Accueil
Moritz Grossmann Glashütte I/Sa

Benu Tourbillon

Boîtier
Or gris
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
30 m
Taille
ø 44.5 mm
Epaisseur
13.8 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 72 h, 18000 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Tourbillon
Référence
001.G-221-11-1
Année
2013
Collection
Benu / Série limitée à 50 exemplaires
Prix HT
202'000 CHF
Description

 
La désignation BENU a profondément marqué le lancement, en 2010, de la marque MORITZ GROSSMANN GLASHÜTTE I/SA. Première montre à remontage manuel de la jeune manufacture, la BENU incarne à la fois la précision de l’art horloger institué par Moritz Grossmann, avec toute l’élégance de ses garde-temps, et la rigueur conceptuelle des horlogers Grossmann du XXIe siècle : le mariage réussi d’une mécanique innovante et d’un savoir-faire artisanal traditionnel, allié à des techniques ultramodernes, donne ainsi naissance à des créations de haute horlogerie exclusives.
 
Au niveau esthétique, le modèle Tourbillon s’inscrit parfaitement dans la ligne BENU. Les galbes élancés de sa boîte trois pièces en or blanc 750/1000 se prolongent le long de cornes aux lignes douces. La lunette, mince et élégante, met en valeur les indicateurs détaillés et l’ouverture révélant le tourbillon Grossmann particulièrement généreux, qui accomplit sa révolution en trois minutes. De conception symétrique, le cadran en argent massif se décline en trois parties. Afin d’allier l’effet décoratif du tourbillon disposé à six heures avec le témoignage d’exactitude d’une montre de précision, les compteurs des secondes et des heures occupent des cadrans auxiliaires creusés et excentrés. Leurs aiguilles faites main sont de forme clairement différente – la fonction prédominante de l’indicateur des heures se reflète ainsi dans une exécution plus marquante, qui favorise une lecture aisée et précise.
 
Le caractère technique de la BENU Tourbillon est encore souligné par la réfraction de la minuterie raffinée dans le chanfrein de la glace en saphir. La zone interrompue par la découpe du tourbillon, de 25 à 35 minutes, reste précisément lisible grâce à une graduation inverse et à la prolongation de l’aiguille des minutes. Cette double graduation des minutes fait l’objet d’un dépôt de brevet. Des chiffres arabes très clairs et de fines aiguilles, produites dans la manufacture même, confèrent à la BENU Tourbillon l’esthétique épurée des instruments de précision qui ont fait la renommée de Glashütte au XIXe siècle.