Accueil
Akrivia

AK-O6

Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Nacre
Etanchéité
30 m
Taille
ø 41 mm
Epaisseur
9.8 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 100 h, 18'000 alternances / heures
Mouvement squelette
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Réserve de marche
Référence
AK-O6
Année
2017
Collection
AK-O6
Prix HT
79'000 CHF
Description

Depuis sa création en 2012, AkriviA ne cesse de démontrer sa maîtrise de la tradition horlogère genevoise grâce à une collection de montres à tourbillon telles le Tourbillon Chronographe Monopoussoir, le Tourbillon Barrette-Miroir et le Tourbillon Régulateur.

La dernière création, l’AK-06, signe l’arrivée tant attendue de la première montre-bracelet sans tourbillon de la collection AkriviA. Comme tous los garde-temps, elle révèle sa beauté, ses secrets et sa complexité aux connaisseurs et à leur regard aguerri. Les observateurs avertis saisiront au premier coup d'œil le rôle assigné au cadran rond surmonté d’une plaque gravée à la main de l’inscription « AkriviA » : l’indication de la réserve de marche. Ce cadran bipartite, pourvu de bagues intérieures et extérieures, tourne à l’aide d’un rouage différentiel révélant l’évolution de l’énergie dans la montre au cours des 100 heures de réserve de marche. Le grand barillet de remontage et son imposant pivot à rubis se distinguent clairement à travers le verre saphir au dos du mouvement.

Une nouvelle conception de la traditionnelle complication à indication de réserve de marche

Rexhep Rexhepi: « Pour ma nouvelle interprétation de la réserve de marche, je suis parti de l’idée que, pour un horloger comme moi (et probablement pour les propriétaires de montres-bracelets), l'un des moments les plus excitants est le remontage de la montre. C’est le moment où l’énergie humaine est littéralement ‘donnée’ au mouvement, où elle l’anime... Je voulais accentuer cette impression chez le propriétaire de la montre en exposant la réserve de marche et le mécanisme de remontage manuel, pour que les pièces mécaniques impliquées dans ces fonctions dévoilent leur interaction. Lorsqu’il remontera sa montre ou réglera l’heure, il pourra admirer une activité intense. Ces solutions mécaniques sont également des détails visuels qui forment un ensemble et rythment le visage de la montre, ensemble qui change et évolue à mesure que le temps passe. Nous avons d'ailleurs créé un nouveau mode de contemplation : alors que, jusqu'à maintenant, le design et les finitions de mes mouvements étaient uniquement visibles au dos, pour l’AK-06, j'ai souhaité « ouvrir » le côté cadran du mouvement. »

La conception du mouvement en tant qu’expression de l'horlogerie haut de gamme

La réalisation du cœur du mouvement reflète ce même soin du détail et exprime une fois de plus l’amour de Rexhep pour la symétrie mécanique, déjà présente côté cadran. La roue centrale surdimensionnée et montée sur des rubis est placée sur son propre pont, à l’épicentre de la platine de l’AK-06. La position « épicentrique » de la roue centrale est une caractéristique commune à toutes les montres créées à cette date par AkriviA. Ceci est ici encore complétée par des rouages et un balancier aux proportions parfaites, avec masselottes de réglage, et occupant des ponts distincts.

Rexhep Rexhepi: « Dans la véritable horlogerie haut de gamme, il y a bien plus à observer que les performances chronométriques et la stabilité du mouvement. La beauté du mouvement est toujours une fierté ainsi qu'un trait distinctif, surtout dans la tradition genevoise, et j'ai voulu respecter cette pratique. Je ne parle pas seulement de finitions parfaites, exemplaires : pour un ouvrage de chronométrie et d’artisanat, c’est le minimum. Ce que je veux dire, c’est que l’architecture du mouvement, les courbes des ponts, l’équilibre visuel, le positionnement, les dimensions et les proportions, tout doit former un seul et même concept... Pour moi, cette machine miniature doit être superbe en tous points, à l’extérieur comme à l'intérieur, aux endroits visibles ou dissimulés. »

Des détails invisibles pour un réglage précis de l’heure

Une réserve de marche stable et longue est toujours un atout pour obtenir des performances chronométriques exceptionnelles. Mais le réglage de l’heure est souvent considéré comme une source d'inexactitudes. C’est pourquoi le mouvement AK-06 est doté d'une fonction alliant stop-secondes et leur remise à zéro. Cette combinaison forme une « mini-complication » extrêmement rare dans les montres-bracelets actuelles.

Le stop-secondes standard pour accroître la précision du réglage de l’heure est certes courant en horlogerie, mais la remise à zéro proposée par l’AK-06 exprime une réelle passion pour la précision de la mesure du temps. Grâce à l’utilisation d'une petite pièce en cœur, semblable à celle que l'on trouve dans le mécanisme de remise à zéro des chronographes, l’aiguille des secondes revient à « 0 » au moment précis où l'on tire la couronne et où les secondes s’arrêtent. Le réglage précis de l’heure devient donc un jeu d’enfant.

Rexhep Rexhepi: « Le travail supplémentaire lié à cette fonction est un exemple typique de ce qu’est l’amour pour ‘l’horlogerie pure’. Bien sûr, une montre doit être agréable à porter, belle à regarder et à utiliser, et superbement finie. Mais le nom AkriviA symbolise également la pureté mécanique, et j’essaie de ne jamais oublier que ma montre, quelles que soient les circonstances, a pour fonction première de donner l’heure tout au long de la journée. »

Finitions

Si la minutie des finitions est un art à part entière, elle a également des aspects pratiques. Le résultat de tous ces efforts est bien sûr somptueux, visuellement ; mais surtout, les finitions modifient la structure atomique des couches extérieures du métal, durcissent la surface et la protègent contre les quantités microscopiques d'humidité, de poussière, et parfois de lubrifiants provenant de l’intérieur du mouvement. C’est un acte d'amour dans un but de longévité et de protection de la montre, avec une vision à très long terme. La qualité extrême des finitions est d’ailleurs au cœur de la philosophie d’AkriviA.

Un examen attentif du mouvement révèle que l’anglage réalisé sur les bords de toutes les pièces est arrondi, avec ce que l'on appelle une section transverse bombée ; aux antipodes des anglages ordinaires créés, tout ou partie, à l’aide de machines, comme cela se fait dans toutes les grandes manufactures suisses. La technique des bords arrondis est bien plus longue et ne peut pas être préparée à l'avance avec des machines. En partant d’une pièce de métal plate, basique, avec des bords, on lime les bords en plusieurs étapes pour leur donner une forme arrondie, d'une largeur toujours égale, dans les moindres courbes et coins. En outre, tous les huiliers des rubis présentent une section transversale en forme de bol qui renforce l’effet bombé de l’anglage arrondi. On termine ensuite par de multiples étapes de finition et de polissage, réalisées à l’aide de bâtonnets spéciaux en bois recouverts d'un métal abrasif ainsi que de bois naturel. Des pièces brutes aux pièces finies, voici un bref récapitulatif des étapes nécessaires pour créer des pièces de montre et un mouvement aux finitions parfaites :

  • Premier contrôle de qualité de chaque pièce usinée
  • Préparation des huiliers supérieurs et inférieurs
  • Meulage du dessous et des côtés du mouvement puis limage
  • Réalisation des côtes de Genève
  • Anglage par meulage des pièces courbes et droites
  • Anglage par limage des pièces courbes et droites, bords compris
  • Anglage par polissage de tous les bords limés, en plusieurs étapes
  • Polissage des huiliers
  • Polissage noir des surfaces le cas échéant

Pour finir, on donne un éclat brillant à l’aide d’un bâtonnet de gentiane. Cette plante qui pousse à l’état sauvage sur les versants des montagnes, dans la vallée, est utilisée depuis des siècles pour ce type de travail. Plus douce, la couche interne du bois est utilisée seule, sans aucun additif, et permet d'obtenir un éclat d'une brillance extrême. Cette finition est absolument impossible à obtenir avec les outils électroniques standard ou par un usinage CNC.

L’AK-06 sera disponible en acier inoxydable, titane, or rose 5N et platine, avec des variantes de couleurs et de finitions de cadran. Les premières livraisons sont prévues pour septembre 2017.