Accueil
Czapek Genève

33 bis Quai des Bergues

Boîtier
Or rouge
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
30 m
Taille
ø 42.5 mm
Epaisseur
4.75 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 168 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes
Référence
33
Année
2015
Collection
Quai des Bergues / Série limitée à 188 exemplaires
Prix HT
23'980 CHF
Description

Vidéo

Le garde-temps « 33 bis Quai des Bergues » aux aiguilles Fleurs de Lys en Or Noir rhodiées (‘BlackGold’) fait partie de la collection éponyme et tire son esthétisme d’une des réalisations marquantes de François Czapek, la montre de poche 3430 de 1850. La collection Quai de Bergues possède une petite seconde à 7 heures 30, en face d’un indicateur de réserve de marche original: un semainier à aiguille double. Il est gradué sur sept jours et s’appuie sur un mouvement propriétaire exclusif Czapek, de 168 heures, développé et manufacturé par Chronode en collaboration avec Czapek. Il possède des  finitions sablées sur les ponts afin de rappeler le « satiné » des mouvements de l’époque ainsi que des anglages terminés à la main.

Le cadran en émail ‘Grand Feu’ retrouve, par son exécution (compteurs rapportés, signature secrète) et son bombé naturel, l’esthétique des montres de poches dans un format de montre moderne. Comme une sorte de voyage à travers le temps… Les aiguilles sont réalisées en or ciselé et sont polies à la main.

L’aiguille des minutes est elle aussi cambrée à la main pour souligner le bombé de l’email. Le tout est abrité dans un grand boîtier de 42,5 mm, proposé en or rouge, en or gris, mais aussi en titane et en acier ’XO’, un alliage jamais encore utilisé dans l’horlogerie qui supère tous les autres en matière d’anti-corrosion.

L’ancrage de Czapek Quai des Bergues est ancien et son exécution célèbre la haute horlogerie moderne et le gout de la personnalisation, ainsi chaque client peut demander de faire inscrire dans l’email une phrase secrète, personnelle et quasiment invisible, que seul son propriétaire peut décider de révéler en y faisant rebondir les rayons du soleil…