Accueil
Mathey-Tissot

1886

Boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
50 m
Taille
42 x 48 mm
Epaisseur
11.8 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 38 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date
Référence
EG1886A
Année
2018
Collection
1886 / Série limitée à 1886 exemplaires
Prix TTC
1'500 CHF
Description

Mathey-Tissot, surprenante nouveauté dessinée par Eric Giroud, la série limitée «1886» fait le buzz

Baselworld 2018. La marque historique Mathey-Tissot confie au designer Eric Giroud la création d’une icône. Un retour dans l’actualité horlogère mondiale, légitimé par de précieuses archives retrouvées et par d’honorables performances sur eBay.

Particulièrement déterminée en matière d’accessibilité grâce à son prix attractif, la nouveauté Mathey-Tissot «1886» s’érige en repère esthétique de l’actualité horlogère mondiale 2018. Pétrie de justesse, l’histoire de sa conception monopolise l’attention. En effet, si les années 70 sont dans l’air du temps, si ceux qui s’en réclament et alimentent le courant vintage sont nombreux, peu comme Mathey-Tissot peuvent, en raison d’une production particulièrement riche et soutenue durant cette période de son histoire, brandir la plus absolue des légitimités.

Nouvelle «1886», célébration du trait et du dessin

C’est au cœur de cet âge d’or patrimonial que le fameux designer Eric Giroud a planté la sonde de son inspiration. Il a su en extraire pour les transcender des codes esthétiques propres à Mathey-Tissot. Une rencontre avant tout, une découverte aussi. En résulte «1886» une montre qui, de manière totalement assumée, préfère incarner les valeurs de l’élégance universelle empruntées aux seventies plutôt que d’en revendiquer un quelconque côté sportif. Trois aiguilles, un guichet date doté d’une virgule de subtilité graphique, une sobriété érigée en style. Il y a la douceur de ses formes, il y a ce sablé mat soigné et ultrafin qui transforme son allure en objet de caresse. Il y a enfin cette glace discrètement bombée, cette couronne remontoir élégamment lovée dans le pourtour adouci d’une carrure aux cornes protectrices. Une géométrie et un rapport à la lumière qui respirent avec force la douceur absolue, jamais l’effacement.

Soudain les cadrans de la «1886», un festival de teintes fumées

La «1886», pétrie de douceurs arrondies et d’une contemporanéité visuelle faite de touchers organiques, se dote par surprise et sans complexe de couleurs vivifiantes. Des teintes fumées qui seraient restées pour le designer Eric Giroud de l’ordre du fantasme si Mathey-Tissot ne les lui avaient offertes sur le plateau de la légitimité historique. Car ces dégradés de légende, ces coloris référents qui interpellent et s’écartent des gammes pantone usuelles, sont terriblement fidèles aux audaces esthétiques d’un passé de prestige: autant ce vert fumé, ce marron fumé, ce bleu fumé et ce gris fumé que finalement ce noir profond et rassurant, figurent dans l’ADN de la marque Mathey-Tissot et dans ses plus de 130 années d’une histoire industrielle et manufacturière ininterrompue. Ces teintes originales sont des décharges esthétiques qui électrocutent la morosité ambiante.