Home
Jean Dunand

Tourbillon Orbital

Case material
-
Bracelet strap
-
Buckle
-
Movement
-
Reference
N/A
Collection
-
Description

_Qui a dit Impossible?_

Le Tourbillon Orbital, la première des Pièces Uniques JEAN DUNAND, se distingue par ses deux vitesses de rotation simultanées : le tourbillon volant tourne sur lui-même au rythme de la minute, tout en effectuant chaque heure une révolution complète autour du cadran. Il s'agit d'une réalisation inédite en horlogerie. Sur les côtés du boîtier, deux fenêtres permettent, pour l'une d'admirer le mouvement, pour l'autre de découvrir un indicateur de réserve de marche innovant. Les phases de lune s'affichent sur le fond.
Ce mouvement extraordinaire est breveté et l'indicateur de réserve de marche fait actuellement l'objet d'une demande de brevet.

_Réinstaurer le tourbillon comme dispositif de précision_
Le mouvement Io 200 (du nom de la lune de Jupiter), construit par Christophe Claret, confond l'opinion de ses pairs qui considéraient qu'un tourbillon orbital était impossible à réaliser. Il redonne au tourbillon son rôle originel de dispositif de précision. Des tests de synchronisation montrent que la rotation combinée du tourbillon et du mouvement améliore la stabilité de marche de manière significative.

_Des roues dans des roues_
Le barillet et le tourbillon volant (opposés l'un à l'autre), placés entre deux platines maintenues séparées par des piliers et guidés par roulements à billes, tournent en orbite autour du centre. La platine supérieure en révolution, dont l'ouverture dévoile le tourbillon, fait office de cadran. Pour pouvoir être mieux admiré, le tourbillon a été placé le plus haut possible.
Le barillet se détend contre un pignon central fixe, autour duquel il tourne accompagné du tourbillon. L'échappement du tourbillon régule la vitesse de rotation. Lorsqu'elle est en orbite, la cage du tourbillon effectue une rotation par minute contre une roue de circonférence fixe grâce à un rouage. Cette configuration élégante a permis de réduire à 14 le nombre de pivots sur rubis, limitant ainsi la friction de manière substantielle.

_Comment remonter et mette à l'heure un mouvement tournant ?_
La couronne conventionnelle traversant la carrure à 3 heures étant évidemment inapplicable, près de deux ans ont été nécessaires à Christophe Claret pour élaborer les solutions mécaniques de remontage et de mise à l'heure d'un mouvement tournant dont l'ensemble barillet-ressort moteur ne se trouve jamais au même endroit.
La solution retenue, inédite en horlogerie, permet de remonter et de mettre à l'heure le mouvement verticalement, en passant par son axe central. Une clé repliable, fixée dans le fond de la boîte, remplace la couronne. Le fait de relever l'anneau de la clé engage une roue centrale sur roulements à billes, qui entraîne le rochet afin de remonter le ressort du barillet. Le fait de tirer la clé engage le mécanisme de réglage des aiguilles des heures et des minutes qui peut s'effectuer dans les deux directions. Le temps est lu de manière classique grâce au tour d'heures fixe, sous la forme d'un réhaut incliné et solidaire du boîtier.

_Une fenêtre ouverte sur le cœur du mouvement_
La clé de remontage et l'indicateur des phases de lune confèrent au fond de la montre toute son originalité, le distinguant ainsi de la vue conventionnelle du mouvement à travers un verre saphir.
L'absence de couronne traditionnelle à 3 heures a en outre permis d'offrir une vue latérale fascinante des mécanismes en rotation grâce au guichet découpé dans la carrure à 9 heures.

_Un indicateur de réserve de marche inédit_
Le guichet latéral à 3 heures constitue une autre première dans le monde de l'horlogerie — une manière résolument originale d'indiquer la réserve de marche. Le guichet laisse apparaître une aiguille verticale qui se déplace entre les lettres F (pour « FULL », réserve de marche maximale) et E (pour « EMPTY », réserve de marche épuisée), telle que les jauges à carburant que l'on trouve sur les tableaux de bord des voitures d'époque. La demande de brevet en cours renferme le secret de l'indication en un endroit fixe de la réserve de marche pour un barillet en mouvement constant.

_Principes de style et de fabrication_
Les Pièces Uniques JEAN DUNAND sont fabriquées exclusivement sur commande. L'esthétique de la montre s'inspire toujours des idéaux de l'Art déco, à savoir des géométries simples, un design fonctionnel et un artisanat d'art recourant à l'utilisation des matériaux les plus précieux et les plus rares. Chaque garde-temps signé JEAN DUNAND se doit d'être un chef d'œuvre d'art contemporain. Le collectionneur éclairé est ainsi assuré de posséder une véritable pièce unique d'un niveau d'exclusivité inégalé.
Les finitions d'une montre sont une dimension essentielle de l'art horloger et se doivent, en tant que telles, d'être impeccables. Le grenage, l'anglage et le polissage de chaque pièce du mouvement sont entièrement effectués à la main. A titre d'exemple, l'arête d'une pièce présentant un angle intérieur aigu ne saurait être anglée à l'aide d'une machine – on parle dans ce cas d'un « coin rentrant ». De même, la décoration du boîtier ainsi que les terminaisons sont exécutées selon les exigences de qualité les plus sévères.

_CARACTÉRISTIQUES DU TOURBILLON ORBITAL_

_MOUVEMENT_
calibre Io 200, mouvement tournant à remontage manuel avec tourbillon volant excentré,
système exclusif de roulement à billes d'horlogerie avec triple rotation à l'intérieur d'un seul bloc,
indicateur des phases de lune dans le fond et indicateur de réserve de marche sur le côté du boîtier,
remontage et mise à l'heure par le centre du mouvement à partir du fond

_DIMENSIONS_
30 mm x 10,4 mm (14 1/2 lignes). Hauteur 10,40 mm

_ROULEMENTS_
4 roulements à billes, 14 pivots sur rubis

_NOMBRE DE PIÈCES_
215

_TOURBILLON_
tourbillon volant une minute (rotation du mouvement en une heure),
balancier avec vis de réglage sur ressort plat,
fréquence du balancier de 21.600 a/h, système de roulement à billes central

_CALIBRE DE BASE_
double roulement à billes à rotation lente, thermostatique,
une platine fixe et deux platines mobiles,
barillet du ressort moteur et mécanisme en rotation autour du système de roulement à billes central,
balancier radial limité,
alignement barillet du ressort moteur – centre – tourbillon volant

_INDICATIONS_
heures et minutes, secondes sur le tourbillon,
réserve de marche, phases de lune

_RÉSERVE DE MARCHE_
130 heures, indicateur situé sur le côté du boîtier (système de lecture linéaire avec jauge)

_PHASES DE LUNE_
affichage sur le fond à 9 heures, cycle de 29,5 jours, disque en or laqué bleu

_BOUTON POUSSOIR RAPIDE_
situé sur le fond à 6 heures,
poussoir manuel pour le réglage des phases de lune

_SYSTÈME DE REMONTAGE_
placé verticalement dans le fond à 3 heures,
remontage à deux positions (clé repliable)

_BOîTIER_
or rose ou gris, ou platine avec boucle assortie,
deux fenêtres dans la carrure,
fond sculpté « Style Sapin »

_DIMENSIONS_
diamètre 45 mm. Hauteur 15,30 mm

_VERRE_
verre saphir bombé antireflet,
deux verres saphir bombés sur la carrure,
un verre saphir bombé côté fond

_ÉTANCHÉITÉ _
3 ATM (30 mètres)

_CADRAN_
or 18 carats,
centre guilloché « Style « Sapin »,
bague extérieure satinée circulaire,
argent, ruthénium ou noire,
couleurs contrastées rose, grise et noir

_AIGUILLES_
style Skyscraper,
or 18 carats,
centre laqué blanc,
ruthénium ou noir